Nous suivre Industrie Techno

Lancement réussi pour la première fusée spatiale sud-coréenne

Lancement réussi pour la première fusée spatiale sud-coréenne

La Corée du Sud lance sa première fusée

La Corée du Sud se lance dans le spatial avec la mise en orbite de son premier satellite.

Séoul a lancé avec succès aujourd'hui Naro, une fusée spatiale avec laquelle elle a mis en orbite son premier satellite. C'est le premier lancement réussi de la Corée du Sud, après deux échecs en 2009 et 2010. Le satellite STSAT-2C devrait recueillir des données sur les radiations cosmiques. Ironie du sort, la Corée du Nord l'a devancé de quelques semaines puisqu'elle lançait une fusée et plaçait un satellite en orbite le 12 décembre dernier.

Prochaine étape importante du programme spatial de Séoul : développer pour 2021 une fusée de trois étages totalement sud-coréenne capable d'emporter une charge de 1,5 tonnes.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Spatial : coup d’accélérateur pour ISAR Aerospace et son petit lanceur européen

Spatial : coup d’accélérateur pour ISAR Aerospace et son petit lanceur européen

La société ISAR Aerospace a remporté le 30 avril la première place d’un concours organisé par les agences[…]

03/05/2021 | Satellite
Avec la mise en orbite de Pléiades Neo 3, Airbus arrive sur le marché de l’imagerie spatiale haute résolution

Avec la mise en orbite de Pléiades Neo 3, Airbus arrive sur le marché de l’imagerie spatiale haute résolution

« Les industriels des méga-constellations doivent prendre en compte des contraintes liées à l'astronomie », déclare Eric Lagadec, président de la SF2A

« Les industriels des méga-constellations doivent prendre en compte des contraintes liées à l'astronomie », déclare Eric Lagadec, président de la SF2A

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

Plus d'articles