Nous suivre Industrie Techno

Lancement officiel de la chaire sur l’oxy-combustion

Ludovic Fery
Lancement officiel de la chaire sur l’oxy-combustion

Une plate-forme d'oxy-combustion sera installée au laboratoire EM2C.

© © em2c

Après avoir fait l'objet d'une signature en mai dernier, la chaire industrielle sur l’oxy-combustion a été inaugurée officiellement mardi 2 octobre, en présence de ses trois partenaires Air Liquide, le CNRS et l’Ecole Centrale de Paris.

Feu vert pour l’oxy-combustion ! Air Liquide, le CNRS et l’Ecole Centrale de Paris se sont donné rendez-vous ce mardi 2 octobre 2012 sur le campus de Châtenay-Malabry pour inaugurer officiellement la première chaire industrielle française consacrée à cette technique en phase d’industrialisation.  

Sur une durée de six ans, cette chaire doit former des ingénieurs et des docteurs sur l’oxy-combustion et les transferts de chaleur. Six thèses seront spécifiquement financées par le groupe Air Liquide.

Appel aux thésards

Pour l’industriel français, la création de cette chaire signe la poursuite de son partenariat avec l’école d’ingénieurs. Air Liquide parraine déjà l’option énergie de l’Ecole Centrale de Paris, et accueille plusieurs stagiaires issus de ses parcours. Présent à l’événement, le directeur de la R&D Olivier Delabroy a encouragé les élèves ingénieurs de l’assistance à poursuivre leurs études en thèse. « Les entreprises vont avoir besoin de vous », a assuré, confiant, le patron de la R&D d’Air Liquide.

Un appel relayé un peu plus tard par Thierry Schuller, enseignant de l’Ecole Centrale et titulaire de la chaire. Le programme s’accompagne en effet du développement d’une plate-forme expérimentale unique au monde sur l’oxy-combustion, qui sera implantée fin 2013 au sein du laboratoire EM2C. Des partenariats seront ainsi établis avec d’autres laboratoires en pointe sur la technique.

Ludovic Fery
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Test réussi pour les ailes Oceanwings d’Energy Observer, qui a rejoint l’Arctique

Test réussi pour les ailes Oceanwings d’Energy Observer, qui a rejoint l’Arctique

Le premier voyage en mer du bateau autosuffisant Energy Observer depuis l’installation des ailes Oceanwings, réduisant la consommation[…]

Haliade-X : la turbine de l’éolienne la plus puissante du monde dévoilée par General Electric

Haliade-X : la turbine de l’éolienne la plus puissante du monde dévoilée par General Electric

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles