Nous suivre Industrie Techno

Lancement du projet GPP Multimat

Industrie et  Technologies
Le 1er décembre prochain, le pôle de compétitivité ViaMéca portera sur les fonds baptismaux, le Grand Projet Poudre - ingénierie et industrialisation de composants multi-matériaux, multifonctions".


Porté par le Cetim, le projet GPP Multimat "Grand Projet Poudre - ingénierie et industrialisation de composants multi-matériaux, multifonctions" implique des partenaires industriels d'envergure et des écoles d'ingénieurs renommées tels que l'ENISE, Saint-Étienne (42), l'ENSMSE, Saint-Étienne (42) et l'INPG, Grenoble (38).

Le projet consiste à développer des pièces multi-matériaux et multifonctions à partir de procédés innovants à base de poudre, ainsi que les biens d'équipements qui permettent à terme la production industrielle. Dans cet objectif final, le projet comprend également l'étude de faisabilité d'une unité de production partagée sur le territoire du pôle (Auvergne, Limousin, Rhône Alpes).

GPP Multimat se focalise sur les procédés "CGV + UGV à vert + frittage" et "frittage/fusion laser" qui sont les plus prometteurs pour les applications apportées par les partenaires industriels.
Il vise à obtenir une base de connaissances scientifiques, techniques et économiques sur les couples matériaux/procédés pour la conception et fabrication à partir de poudres de pièces multi-matériaux/multifonctions, utilisant ces 2 technologies.

Il comprend des travaux qui correspondent à des projets industriels innovants et concrets de fabrication de pièces à base de poudre, à partir desquels des éléments comparatifs pourront être extraits, analysés et traités. Il s'agit de développer ces produits et les biens d'équipement prototypes correspondants.
Les études, menées en parallèle, sur l'industrialisation des 2 procédés, déboucheront sur les éléments technico-économiques complets de mise en Å“uvre d'une unité pilote de production partagée par "CGV/UGV/Frittage" et "Frittage/fusion Laser".

Enfin, les partenaires du groupe projet maintiendront une veille technologique et concurrentielle sur la filière Traitement de Surfaces qui pourra déboucher sur des développements industriels dans des phases futures du projet. En raison de son caractère innovant, le projet GPP Multimat devrait nécessiter des recrutements et de nouvelles compétences.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.saint-etienne.cci.fr/PDF/p_viameca_nov_05.pdf

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Plan quantique, chromatographie, Virgin Orbit, point sur la course aux vaccins … le best-of techno de la semaine

Plan quantique, chromatographie, Virgin Orbit, point sur la course aux vaccins … le best-of techno de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, le plan Quantique[…]

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

Le silicium non cristallin mieux caractérisé grâce aux modèles d’apprentissage automatique

Fil d'Intelligence Technologique

Le silicium non cristallin mieux caractérisé grâce aux modèles d’apprentissage automatique

Plus d'articles