Nous suivre Industrie Techno

Lu sur le web

La voiture à reconnaissance biométrique signée Ford et Intel

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La voiture à reconnaissance biométrique signée Ford et Intel

© Ford

Un habitacle truffé de caméras ? Ford et Intel travaillent sur un projet de ce type dans le cadre du véhicule connecté. De nombreuses applications innovantes sont envisagées, notamment la reconnaissance faciale.

Intel et Ford sont associés dans le projet de recherche Mobii pour imaginer des types d'interactions entre les conducteurs et leurs véhicules connectés. Intel met à disposition du constructeur automobile américain son expertise en matière de reconnaissance faciale et vocale, de capture des mouvements, de gestion des données, pour inventer des dispositifs et usages innovants et intuitifs.

UNE CAMÉRA SUR LE TABLEAU DE BORD

Le duo s'est particulièrement concentré sur des services générés par l'installation de mini-caméras dans les habitacles. Par exemple, les partenaires estiment que la reconnaissance faciale, grâce à une caméra pointée vers le conducteur, pourrait permettre de déclencher le démarrage du véhicule et remplacer la clé de contact. Le propriétaire pourrait aussi, sur une application mobile, être informé lorsqu'un tiers s'installe au volant. Libre à lui, ensuite, d'autoriser ce «conducteur invité» ou pas, et de fixer des règles d'utilisation (temps de conduite défini, vitesse limitée…).

Lire la suite de l'article "Les futures Ford pourront reconnaître leurs propriétaires" sur L'Usine Digitale

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

Dossiers

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

La perception 3D dynamique, la maîtrise de situations variées et l’explicabilité des algorithmes restent des obstacles[…]

27/10/2020 | 3DGoogle
Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Dossiers

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Dossiers

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Plus d'articles