Nous suivre Industrie Techno

La vitrine des commerces devient interactive

Ridha Loukil
La vitrine des commerces devient interactive

La vitrine interagit avec vos gestes

Les chercheurs de l’Institut Fraunhofer veulent transformer la vitrine des commerces en borne multimédia qui obéît au doigt et à l’œil.

La devanture des boutiques et commerces ne va plus se limiter à un rôle de vitrine. Elle pourrait dans l’avenir transformer les emplettes en une expérience multimédia. En effet, les chercheurs de l’Institut Fraunhofer veulent la rendre interactive, capable de réagir aux gestes des mains et du visage des passants.

En passant devant la vitrine d’un magasin de chaussures, une femme est captivée et demande à son compagnon : "n'est-ce pas chic le sac en cuir ?". "Lequel veux-tu dire, répond t-il ? Il y en a tellement''. La femme pointe le doigt vers le sac désiré et, comme par magie, l’objet visé apparaît sur un écran derrière la vitre de la vitrine. Ensuite, elle désigne un bouton qui fait tourner le sac en 3D, de façon à le voir sous tous les angles.  Elle fait un autre geste pour agrandir le sac et voir tous les détails.

Interactivité et hygiène

Cette expérience est rendue possible grâce à un nouveau système de caméra 3D développé à l'Institut Fraunhofer pour les télécommunications, l'Institut Heinrich Hertz (HHI), à Berlin, en Allemagne. "Le shopping interactif existe depuis longtemps sur le web. Maintenant, nous mettons cette technologie à la portée des passants dans les centres commerciaux en déportant l’écran derrière la vitrine", explique Paul Chojecki, chercheur à l'Institut Heinrich Hertz.

Pour cela, quatre caméras 3D enregistrement en continu les positions des mains, du visages et des yeux des chalands. Ensuite, le logiciel de traitement d'images calcule les coordonnées et les transforme en instructions informatiques pour sélectionner les produits, les examiner en détail et les acheter dans la foulée, même quand le magasin est fermé. La personne intéressée peut avoir des informations sur le produit telles que la couleur, la matière utilisée, le prix, la disponibilité et des renseignements sur le fabricant. L’interaction sans contact physique avec la vitrine offre avantage de l'hygiène par rapport aux vitrines tactiles.

Ce système est aujourd’hui au stade de prototype. Les applications potentielles ne se limitent pas aux seuls commerces. Elles concernent aussi les musées, les foires et les centres d’expositions. Il fera l’objet d’une démonstration sur le stand de l’Institut Fraunhofer au CeBit, le grand salon des technologies de l’information, qui se tiendra à Hanovre, en Allemagne, du 1er au 05 mars 2011.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.hhi.fraunhofer.de/

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles