Nous suivre Industrie Techno

La vision infrarouge arrive dans l'auto

Thierry Mahé

Sujets relatifs :

, ,

SIEMENS VDO DÉFEND LE CONCEPT DE VISION augmentée dans l'automobile, tirant parti de la détection infrarouge.

L'apport d'une vision infrarouge pour la conduite automobile de nuit semble imminent. Ainsi, BMW va mettre sur le marché, fin 2005, sur la série 7, une caméra thermique capable de détecter, sur une zone jusqu'à 300 m, piétons et gibiers sur la chaussée - la température des corps faisant apparaître des zones de forte luminosité répercutées sur un écran de conduite. L'équipementier Siemens VDO va beaucoup plus loin, il est vrai, sur un projet dont les retombées commerciales sont à l'horizon 2008. Ici, la vision infrarouge n'est pas passive mais active. En effet, le "Night Vision" illumine la route grâce à deux émetteurs IR intégrés aux projecteurs, d'une portée de 60 m, travaillant à une longueur d'onde de 0,9 µm. Il détecte des objets situés jusqu'à 150 m en amont du véhicule.

Un système alternatif "large bande" dit IR lointain, beaucoup plus coûteux, inspiré des hélicoptères de sauvetage, est également étudié. Il balaie lui un spectre de 6 à 12 µm. Il produit une véritable image du décor sous forme d'un négatif.

 

Une alerte signalera la présence d'un piéton

 

Les objets inanimés, et par conséquent "froids", tels les maisons, les véhicules à l'arrêt, apparaissent sous forme d'images sombres, tandis que les sujets "vivants" tels que les piétons et les animaux sont affichés en clair. Plus riche d'informations, cette image est certes plus difficile et plus coûteuse à capter puis à analyser en temps réel. Inutile de préciser que, quelle que soit la technologie, cette lumière "invisible" ne provoque pas l'éblouissement du conducteur venant en face.

Pour en revenir au "proche infrarouge", la détection de l'émission réfléchie se fera via une petite caméra placée à proximité du rétroviseur intérieur. Cette image, optimisée par ordinateur, sera affichée sur un écran TFT positionné sur le tableau de bord ou, mieux, projetée sur le dispositif d'affichage tête haute qu'a développé Siemens. Ici, le confort est optimal puisque la vision "augmentée" est projetée dans l'axe du regard du conducteur qui n'a plus à baisser les yeux vers son tableau de bord.

Mieux encore, un système d'analyse d'images pourrait alerter le conducteur, par un signal adapté, de la présence d'un piéton.

Entre ici en jeu une analyse intelligente d'images (température, forme, mouvement). Rappelons qu'un tiers des accidents impliquant des victimes a lieu après le coucher du soleil.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0870

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Reportage] Plongée dans la gravimétrie quantique du laboratoire Syrte

Dossiers

[Reportage] Plongée dans la gravimétrie quantique du laboratoire Syrte

À l’Observatoire de Paris, l’unité mixte de recherche Syrte planche sur des équipements innovants destinés[…]

21/09/2021 | RechercheStart-up
Labos de recherche, tremplin pour start-up : 4 pépites techno de la fabrication d'échantillons et prototypes

Dossiers

Labos de recherche, tremplin pour start-up : 4 pépites techno de la fabrication d'échantillons et prototypes

Labos de recherche, tremplin pour start-up : 4 pépites qui accélèrent le travail des chercheurs

Dossiers

Labos de recherche, tremplin pour start-up : 4 pépites qui accélèrent le travail des chercheurs

Labos de recherche, tremplin pour start-up : Au III-V Lab, les machines d'épitaxie sont reines

Dossiers

Labos de recherche, tremplin pour start-up : Au III-V Lab, les machines d'épitaxie sont reines

Plus d'articles