Nous suivre Industrie Techno

La vision 3D sans lunettes à l’assaut du grand public

La vision 3D sans lunettes à l’assaut du grand public

Ecran autostéréscopique de 40 pouces utilisant la technologie CLD de VisuMotion

La technologie CLD de VisuMotion vise à faire tomber les barrières à l’utilisation d’écrans autostéréscopiques. Les premières applications grand public sont attendues dans les produits portables en 2011.

L’imagerie 3D est incontestablement la grande vedette du CeBIT, le salon des technologies de l’information et de la communication, qui se tient à Hanovre (Allemagne) du 02 au 06 mars 2010. Les démonstrations se focalisent sur les technologies à base de lunettes actives (comme pour la télévision 3D attendue sur le marché dès cette année) ou à polarisation optique (comme c’est déjà le cas dans certaines salles de cinéma). Mais la société allemande VisuMotion regarde l’étape d’après : l’affichage d’images 3D sans lunettes. Avec sa technologie CLD (Chromatic Light Defector), issue des recherches de  l’Université d’Iena, elle espère faire entrer les écrans autostéréoscopiques dans le grand public.

Jusqu’ici, deux technologies d’accès à l’image en relief sans lunettes étaient en lice : les écrans à barrière de parallaxe et les écrans lenticulaires. La première offre les avantages de robustesse et du faible coût, la seconde ceux de la qualité et de la luminosité. La technologie CLD est présenté comme un bon compromis entre les deux.

Selon Manuela Fischer, directrice du développement commercial de VisuMotion pour les Etats-Unis et l’Europe, elle offre 4 fois la luminance de la barrière de parallaxe, tout étant bien moins chère que la technologie lenticulaire. « Le filtre lenticulaire avec sa matrice de microlentilles est très complexe à réaliser, explique t-elle. Seule une poignée de fournisseurs en maîtrisent la fabrication dans le monde. Notre technologie CLD, qui consiste à créer le filtre par des couches optiques planes, est beaucoup plus simple à mettre en œuvre. Nous sommes ainsi en mesure de fabriquer nous même le filtre ».

Avec 8 points de vues, la technologie CLD, qui combine un filtre réflecteur chromatique de lumière et un logiciel, offre un angle de vision de 180 degrés. « Alors qu’un écran lenticulaire est jsuqu’à 3 fois plus cher qu’un écran 2D, notre technologie limite le surcoût à 50 % », estime Paul-Louis Meunier, Président de VisuMotion.

La technologie CLD est proposée sur des écrans de 22 et 40 pouces pour des applications professionnelles (CAO, simulation, médical, communication…etc). La solution pour 40 pouces coûte près de 4 000 euros. Mais la société fonde beaucoup d’espoir de développement dans le grand public à travers les produits portables.

D’ailleurs, en collaboration avec 3D JTVM, une joint-venture créée avec Jtouch (un fabricant taïwanais de dalles tactiles), elle présente des applications de jeux vidéo sur le smartphone N900 de Nokia et sur un PC portable de Lenovo. « Dans les produits portables, impossible de porter des lunettes », remarque Paul-Louis Meunier. Des terminaux munis d’écrans tactiles 3D sont attendus en 2011 sur le marché.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.visumotion.com

 
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Débat] Faut-il accepter le stockage des données biométriques ?

[Débat] Faut-il accepter le stockage des données biométriques ?

Les systèmes de reconnaissance faciale, de l’iris ou des empreintes digitales se généralisent sur les terminaux[…]

Mohamed Sabt sécurise les smartphones

Mohamed Sabt sécurise les smartphones

Des vêtements ultratechniques pour lutter contre le chaud et le froid

Des vêtements ultratechniques pour lutter contre le chaud et le froid

Micro-électronique : Sabrina Fadloun explique sa thèse en 180 secondes

Micro-électronique : Sabrina Fadloun explique sa thèse en 180 secondes

Plus d'articles