Nous suivre Industrie Techno

La version turbo de Wi-Fi enfin normalisée

Ridha Loukil
La norme 802.11n, qui décuple le débit par rapport aux versions précédentes de Wi-Fi, vient d’être ratifiée.

Après plusieurs années d’attente et de bataille industrielle, la version turbo de Wi-Fi, connue dans le monde des télécoms sous la norme 802.11n, vient enfin d’être ratifiée par l’organisme de normalisation IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) et le consortium de certification Wi-Fi Alliance.

Cette norme définitive semble concorder avec les spécifications de pré-standard Draft 2.0, utilisées depuis deux ans par les produits disponibles sur le marché. En utilisant la technologie multi-antennes MIMO (Multiple Input – Multiple Output), elle porte le débit à 300 Mbit/s avec deux antennes (à l’émission et à la réception) et à 600 Mbit/s avec quatre antennes. Elle fonctionne dans les deux bandes de fréquence allouées aujourd’hui à Wi-Fi : 2,4 GHz et 5 GHz.

Jusqu’ici, la technologie s’appuyait sur une transmission et une réception à une seule antenne. Le débit se limitait alors à 54 Mbit/s pour les versions les plus rapides.

Pour des questions de coût et d’intégration électronique, la version à deux antennes sera disponible en premier sur le marché. La version à quatre antennes, qui réclame un traitement de signal plus puissant, attendra les progrès dans le domaine des puces électroniques.

Mais cette nouvelle version risque de poser un problème dans les entreprise qui n’auront pas mis à niveau leurs réseaux internes. Par rapport aux versions précédentes, elle décuple les besoins de bande passante. Le réseau local doit supporter cette montée de débit.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Reportage] Dans les coulisses de l’innovation du Zürich lab d’IBM

[Reportage] Dans les coulisses de l’innovation du Zürich lab d’IBM

En surplomb du lac de Zürich, le laboratoire de recherche européen d’IBM renferme dans ses sous-sols de nombreux ateliers.[…]

25/11/2021 | IBM
Lancement d’EXA1, la première partition du nouveau supercalculateur du CEA/DAM et d’Atos

Lancement d’EXA1, la première partition du nouveau supercalculateur du CEA/DAM et d’Atos

Puce quantique de 127 qubits : feuille de route tenue pour IBM

Puce quantique de 127 qubits : feuille de route tenue pour IBM

Le SOC, la pierre angulaire d’une cyberprotection unifiée

Dossiers

Le SOC, la pierre angulaire d’une cyberprotection unifiée

Plus d'articles