Nous suivre Industrie Techno

La transmission sans fil multiplie son débit par 500

R. L.

SIEMENS parvient à transmettre par radio un débit record de 1 Gbit/s.

 

En collaboration avec l'Institut Fraunhofer, les chercheurs de Siemens à Munich, en Allemagne, ont réussi à transmettre sans fil un flux de données de 1 Gbit/s, soit 500 fois le débit crête des réseaux de téléphone mobile de nouvelle génération (UMTS).

Cette démonstration s'inscrit dans les travaux R&D de Siemens sur l'après-UMTS, la génération de téléphone mobile attendue à l'horizon 2015. Elle a été réalisée dans une bande de fréquence de 100 MHz, identique à celle employée aujourd'hui par l'UMTS, autour de 5 GHz. Le débit de 1 Gbit/s, résultat d'une utilisation plus efficace du spectre hertzien, découle de la combinaison de deux technologies.

L'une est la modulation radio OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing), déjà éprouvée dans la diffusion de télévision numérique, la radiodiffusion numérique... Elle consiste à répartir la transmission des données sur une multitude de canaux radio, séparés entre eux par des intervalles d'isolement. Plus il y a de canaux, plus le débit est élevé.

L'autre, encore au stade de la R&D, s'appuie sur la technique Mimo (Multiple Input, Multiple Output) d'antennes intelligentes multiples. Siemens utilise ainsi trois antennes en transmission et quatre en réception. Plus il y a d'antennes, et plus le débit théorique est élevé. Mais il faut une énorme capacité de traitement en réception pour reconstituer le signal, capacité normalement hors de portée des processeurs actuels. Siemens a développé un algorithme de traitement assez efficace pour tenir dans les puces d'aujourd'hui. Ce système sera démontré sur le salon 3GSM à Cannes en février prochain.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0864

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Atos lance un supercalculateur de poche pour mettre le cloud dans l’usine

Atos lance un supercalculateur de poche pour mettre le cloud dans l’usine

Le BullSequana Edge lancé par Atos le 16 mai à Paris est un serveur dédié à l’edge computing. Il est[…]

Des pixels un million de fois plus petits que ceux des smartphones

Des pixels un million de fois plus petits que ceux des smartphones

Un test pour arbitrer le match entre puces quantiques et supercalculateurs

Un test pour arbitrer le match entre puces quantiques et supercalculateurs

Iter, New Space, Intelligence artificielle... les meilleures innovations de la semaine

Iter, New Space, Intelligence artificielle... les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles