Nous suivre Industrie Techno

Avis d'expert

La transition énergétique se joue à l'échelle des territoires

Muriel de Véricourt

Pour Bernard Tardieu, Président de la Commission énergie et changement climatique de l'Académie des technologies, la géographie jouera un rôle majeur dans transition énergétique, d'où l'importance de l'approche territoriale.

Le débat national sur la transition énergétique, qui doit déboucher sur un projet de loi au printemps prochain, s’est ouvert par un débat dans les territoires. Ces débats locaux sont essentiels car ils ont lieu entre les habitants de territoires géographiques, qui partagent le même climat, les mêmes pratiques agricoles et industrielles, les mêmes modes de vie et d’une certaine façon, les mêmes manières d’être. Pourquoi est-ce important d’avoir une vision géographique ? Parce que l’optimum énergétique d’un territoire est très dépendant de la géographie. Il y a certes des  réseaux nationaux et internationaux de transport d’électricité,  de transport de gaz, de distribution des carburants, mais les quantités consommées ou produites, les périodes de pic de demande, les profils de consommations sont différents selon les territoires. L’intérêt du débat régional, c’est moins de « faire remonter une diversité de points de vue » que d’élaborer une vision géographique. J’ai participé à deux réunions et à la synthèse du débat en Haute-Normandie. Le débat était nourri et large. La Haute-Normandie est riche de ses ports, de son industrie pétrolière, de sa production nucléaire, de ses espoirs en éolien offshore, de ses ambitions en biomasse, de ses pécheurs. Au cours d’un débat près de Dieppe, des pécheurs ont manifesté durant la réunion contre les projets d’éoliennes offshore. Ceci est typique du débat nécessaire sur le meilleur usage du territoire, dans le cas présent la zone maritime côtière. J’ai été personnellement déçu par le fait que les écologistes présents, qui s’était exprimé contre la production nucléaire et pour une énergie verte, ne sont pas intervenus pour montrer l’intérêt des éoliennes offshore et ont laissé au président ce rôle. Avoir une vision territoriale est un vrai travail collectif, fait d’échanges, de partages, de concessions.

L’élaboration de la transition énergétique, c’est d’abord organiser les territoires pour aller résolument vers une consommation énergétique plus intelligente. Les territoires intelligents, les villes intelligentes se développeront sur des bases locales. Ils ouvriront une vision collective de la consommation d’énergie du territoire, de l’électricité comme des combustibles fossiles. Ils s’intéresseront à la consommation de chaleur et d’électricité, mais aussi à l’optimisation des transports. Le transport consomme des hydrocarbures liquides importés qui seront les premiers combustibles solides à devenir rares et chers, bien avant le gaz ou le charbon. La transition énergétique de la mobilité est multiforme et dépend de la géographie. Les transports ferroviaire et fluvial sont très économes en énergie. L’usage de la voiture individuelle est dépendant de la géographie et des offres de transport en commun. Les décisions stratégiques de mobilité (voitures électriques, hybrides, à gaz) ont des conséquences planétaires pour nos industries nationales et régionales. Economiser ne suffit pas : cela n’est pas équivalent d’économiser du fuel, du gaz, de l’électricité ou de la biomasse, selon que l’on analyse les conséquences sur l’économie des ménages et des industriels, sur la balance commerciale, sur les emplois ou sur les émissions de gaz à effet de serre. Par ailleurs certaines économies d’énergie seront compensées par des demandes accrues liées par exemple aux serveurs informatiques, au développement de l’air conditionné ou au redéploiement industriel. La transition énergétique est géographique et systémique. C’est ainsi qu’elle produira du développement industriel et des métiers structurés sources d’emploi durables. Elle part des territoires et retourne aux territoires.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le CETI inaugure un démonstrateur pour recycler le coton à la chaîne

Le CETI inaugure un démonstrateur pour recycler le coton à la chaîne

Le Centre européen des textiles innovants (CETI) a inauguré ce 19 septembre à Tourcoing le démonstrateur d'une ligne[…]

Un catalyseur plus efficace pour transformer le CO2 en carburant

Un catalyseur plus efficace pour transformer le CO2 en carburant

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Versailles met en place le premier service commercial de bus à hydrogène

Versailles met en place le premier service commercial de bus à hydrogène

Plus d'articles