Nous suivre Industrie Techno

La tétine de biberon orthodontique

Michel Le Toullec
L'Institut Supérieur des Matériaux du Mans a breveté ce dispositif destiné à résoudre le problème de malocclusion. Un partenariat avec Jean-Louis Raymond, orthodontiste reconnu pour ses travaux dans ce domaine.
« Tétine pour biberon » : c'est le titre du brevet déposé par l'Institut Supérieur des Matériaux du Mans, en collaboration avec le professeur Jean-Louis Raymond, orthodontiste reconnu pour ses études sur le rôle et les modalités de l'allaitement sur la formation de la structure maxilo-faciale.

Si le titre du brevet peut amuser, le sujet est d'importance. Les biberons actuels sont connus pour être inadaptés aux besoins du nourrisson et engendrent cette malocclusion (mauvais alignement dentaire) dont le coût direct en traitement orthodontique pour la sécurité sociale est évalué à 200 millions d'euros/an

Ce problème de santé public a trouvé une première réponse technique avec la création par des orthodontistes d'un concept de « tétine valve ». Ce principe offre l'avantage d'exiger de l'enfant un effort minimal pour l'absorption. L'étude mécanique de cette première « tétine valve » grâce aux moyens de conception numérique de l'Ismans a montré que les contraintes techniques pouvaient être facilement surmontées. 

Des élèves-ingénieurs (co-inventeurs du brevet) se sont attelés à ce sujet. La difficulté principale à laquelle ils se sont heurtés provenait du caractère non linéaire de la réponse de l'élastomère de silicone, matière dans laquelle sont généralement réalisées les tétines. Les étudiants ont réussi à calibrer correctement l'épaisseur de la lèvre supérieure des tétines en ajustant la forme de la perforation et le système d'écoulement. 

Cette équipe a aussi pris en compte les contraintes d'hygiènes: le nouveau système doit en effet pouvoir être nettoyé aussi facilement que les tétines ordinaires. Les chercheurs de l'Ismans sont maintenant prêts à transférer leur savoir-faire auprès des industriels de ce secteur. (Contact Jean-Louis Raymond : 04 68 28 68 28)

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Fil d'Intelligence Technologique

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Concevoir un transistor est souvent affaire de compromis. La diminution de la résistance pour réduire les pertes d’énergie[…]

07/04/2021 | Transistor
[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Plus d'articles