Nous suivre Industrie Techno

La télévision à rétroprojection perd son leader

Industrie et  Technologies
Sony abandonne ce marché pour se recentrer entièrement sur la télévision à écran LCD.


Coup dur pour la télévision à rétroprojection. Après Philips, Toshiba et Hitachi, c'est au tour de Sony de se retirer de ce marché dont il est pourtant le leader. Objectif : concentrer 100% de son effort sur la télévision à écran LCD, le segment le plus important et le plus florissant du marché de la télévision.

Considérée auparavant comme une alternative économique à la télévision à écran plat, tout en affichant une profondeur inférieure à celle des postes à tubes cathodiques, la télévision à rétroprojection a de moins en moins la cote sur le marché. Et ce en dépit de son avantage en terme de consommation d'énergie, en moyenne deux fois inférieure à celle d'une télé à écran plasma de même taille.

Mais devant la baisse des prix des écrans plats et l'augmentation de leurs tailles, la télévision à rétroprojection perd peu à peu son attractivité. D'autant qu'elle souffre d'une mauvaise qualité d'affichage en terme de luminosité, de contraste et de rendu des couleurs. Ainsi, en Amérique du Nord, qui constitue son premier débouché, les ventes devraient, selon le cabinet d'études de marché DisplaySearch, fondre de 3,1 millions de postes en 2006 à 1,6 millions de pièces en 2008.

Sony dominait le marché mondial avec deux familles de produits : l'une à rétroprojection tri-LCD, l'autre à rétroprojection Lcos selon une technologie propriétaire baptisée SXRD. En se retirant de cette activité, il laisse le champ libre à des concurrents tels que JVC, Mitsubishi, Panasonic, TCL et Samsung. Mais pour combien de temps ? En effet, DisplayBank, un autre cabinet d'étude de marché, prévoit l'extinction de cette technologie en 2011 au profit des écrans plats.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Semi-conducteurs : « Dans les prochaines années, nous allons multiplier par 10 la part de notre chiffre d’affaires réalisée en Europe », pointe Alain Jarre PDG de RECIF Technologies

Semi-conducteurs : « Dans les prochaines années, nous allons multiplier par 10 la part de notre chiffre d’affaires réalisée en Europe », pointe Alain Jarre PDG de RECIF Technologies

RECIF Technologies, spécialiste des robots dédiés à la manipulation de semi-conducteurs, peut désormais compter sur[…]

Des micro-aéronefs instrumentés dispersés en chute libre maîtrisée pour scruter l'air ambiant

Des micro-aéronefs instrumentés dispersés en chute libre maîtrisée pour scruter l'air ambiant

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Plus d'articles