Nous suivre Industrie Techno

La technologie de rupture est-elle l'ennemie de l'innovation ?

Thibaut De Jaegher
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La technologie de rupture est-elle l'ennemie de l'innovation ?

Innover est-ce inventer de nouvelles technologies ? Dans cette analyse publiée dans L'Usine Nouvelle, Thibaut De Jaegher pense que cette règle très ancrée dans la R&D de certaines entreprises est en train de changer. La technologie ne suffit pas à susciter l'innovation, ce sont les usages qu'elle génère ou non qui lui donne ce statut.

La technologie de rupture ? Elle est « has been ». Désormais, c’est le produit malin, celui qui use adroitement de l’innovation incrémentale, qui fait recette ! Vous en doutez ? Regardez autour de vous. Airbus a fait de son A 320, comme de son A 330, un avion Neo. La Peugeot 208 utilise de nombreux composants ou systèmes conçus pour d’autres modèles du groupe PSA. Quant aux produits signés AppleSamsung ou Google, regardez-les de près. Les iPhone, Galaxy et autres Google Docs n’ont pas apporté leur lot d’innovations technologiques. Ils se sont contentés d’adapter – de manière extrêmement intelligente – des briques développées par d’autres. Le comble, c’est que les utilisateurs en redemandent. Ils se rendent compte que leurs outils traditionnels étaient surdimensionnés par rapport à leurs besoins. Google Docs est beaucoup moins performant que Word de Microsoft, mais suffit à satisfaire 99 % de nos besoins. Idem pour les appareils photo de nos smartphones : leur qualité est très inférieure au reflex ou compact numérique, mais ils ont l’avantage d’être à portée de main en permanence.

Lire la suite de cet éditorial sur L'Usine Digitale

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Azmed soulage les radiologues avec son logiciel de détection des fractures osseuses.

Azmed soulage les radiologues avec son logiciel de détection des fractures osseuses.

Le nombre de radiologues chute à mesure que les besoins en analyse d’image explosent. C’est pour répondre à cette[…]

Big data dans l’industrie : harmoniser pour mieux régner

Avis d'expert

Big data dans l’industrie : harmoniser pour mieux régner

Une interface neuromorphique auto-alimentée pour traiter les signaux de capteurs

Fil d'Intelligence Technologique

Une interface neuromorphique auto-alimentée pour traiter les signaux de capteurs

Nextflow Software innove dans la mécanique des fluides

Nextflow Software innove dans la mécanique des fluides

Plus d'articles