Nous suivre Industrie Techno

La Suisse se dote du quatrième supercalculateur le plus puissant en Europe

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
La Suisse se dote du quatrième supercalculateur le plus puissant en Europe

© DR

Installé à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich, il affiche une puissance de calcul de 141 Teraflops.

La Suisse monte dans le calcul intensif. L’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich (ETH-Zurich) vient ainsi d’inaugurer son supercalculateur ''Monte Rosa''. Construit par l’américain Cray, il affiche une puissance crête de calcul de 141 Teraflops (un Teraflops équivaut 1012 opérations en virgule flottante par seconde).

Cette puissance le place en quatrième position en Europe derrière le Jugene (une machine IBM de 1 Petaflops) et le Jorapa/HPC-FF (une machine Bull de 308 Tflops) tous deux situés au centre de recherche FZ Julich, en Allemagne, et le NovaScale (une machine Bull de 300 Tflops) implantée au CEA, en France.

Le supercalculateur Monte Rosa fait appel à 14 762 processeurs Opteron d’AMD. Il dispose d’une mémoire interne de 29,5 To et d’une capacité de stockage des données de 290 To. Il bénéficie d’une architecture évolutive lui permettant de monter plus tard à 212 Teraflops. Sa capacité de calcul est mise à la disposition des Ecoles Polytechniques Fédérales de Zurich et de Lausanne, des universités suisses, du CERN, de MeteoSuisse et d’autres institutions de recherche hélvétiques. 

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Cette semaine, vous avez été nombreux à vous intéresser à la technologie d’électrolyse alcaline que[…]

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

Plus d'articles