Nous suivre Industrie Techno

La stratégie technologique de Google au prisme de ses acquisitions

La stratégie technologique de Google au prisme de ses acquisitions

En début de semaine, Google a annoncé le rachat de Nest Labs, une start-up spécialisée dans les objets intelligents et connectés, pour 2,3 milliards d’euros. Cette acquisition s’ajoute à de nombreuses autres, aussi bien dans le domaine de la robotique, avec l’achat de Boston Dynamics, que dans le secteur de la dataviz, des réseaux neuronaux ou de l’énergie renouvelable, avec les éoliennes volantes de Makani Power. Retour sur ces acquisitions stratégiques.

Après s'être positionné sur la robotique, avec l'achat de Boston Dynamics, fabricants de robots pour l'armée, Google s'installe sur le secteur de l'Internet des objets. Au début de la semaine, le géant américain a acquis la start-up Nest Labs, spécialiste des objets connectés et intelligents, pour la somme de 2,3 milliards d'euros. La société a conçu un thermostat intelligent, qui permet de surveiller la température de sa maison depuis son smartphone, ainsi qu'un détecteur de fumée. 

Au cours de l'année passée, Google a acheté 11 sociétés, dans les secteurs aussi variées que la robotique, la dataviz, les éoliennes, le traitement d'information ou encore la cartographie. Retrouvez-en le détail en naviguant dans notre Pearltree.

Les acquisitions de Google : la stratégie de l'exhausitivité ? dans Sophie_Eustache (sophie_eustache)

Collect what you like from your Android devices thanks to the Pearltrees' app

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

Puisque le plan quantique français traîne, la région Ile-de-France en profite pour accélérer dans le domaine. La[…]

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Plus d'articles