Nous suivre Industrie Techno

La stratégie de l’AFNOR pour les 4 ans à venir

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
La stratégie de l’AFNOR pour les 4 ans à venir

La stratégie de normalisation de la France pour les années à venir

La stratégie française de normalisation 2011-2015 entend répondre aux besoins des TPE- PME, des artisans, des ONG, des grandes entreprises et des consommateurs. Elle doit aussi permettre de faire face aux grandes évolutions sociétales et technologiques.

AFNOR, opérateur français du système de normalisation, publie régulièrement la stratégie française de normalisation, qui est un cadre concerté définissant les enjeux et les actions prioritaires à mettre en œuvre.

Définir une stratégie nationale de normalisation permet d'affirmer des orientations pour défendre les intérêts français, et de donner une voix forte et cohérente à la position de la France auprès de ses partenaires dans le monde.

La nouvelle stratégie annoncée pour la période 2011/2015 s’inscrit résolument dans une perspective internationale et place les utilisateurs au cœur de ses priorités. Elle met l’accent sur deux grandes orientations :
 

  • La normalisation doit répondre aux besoins de beaucoup plus d'acteurs - TPE-PME, consommateurs, ONG… -  afin de les inciter à s'approprier les normes et à participer à leur élaboration. Pour cela, le plan stratégique prévoit d'adapter les normes afin qu'elles s’adressent simplement à chaque métier et chaque secteur, devenant des outils éducatifs et pédagogiques ;
     
  • Société numérique, transactions financières, mobilité du futur, accessibilité, réseaux intelligents, ville de demain ou captage et stockage de CO2… la normalisation doit répondre aux enjeux de société tels que la cohésion sociale, la responsabilité sociétale ou le vieillissement de la population.


Le plan stratégique 2011/2015 affirme le rôle des normes dans ces domaines liés au développement durable. Ainsi, il fixe l'ambition d'accompagner la compétitivité des filières et la performance de l'économie française notamment en s'impliquant en amont, dans les domaines de l'innovation et de la recherche.

La normalisation est l’affaire de tous

La normalisation doit renforcer son efficacité. Le système français de normalisation - composé de 25 bureaux de normalisation sectoriels dont l'animation est assurée par AFNOR - doit progresser dans le développement de relations partenariales avec des organisations élaborant des documents de référence, optimisant et facilitant ainsi le temps de réalisation et d'appropriation des normes.

Au travers de la nouvelle stratégie de normalisation à l’horizon 2015, l'ensemble du système français de normalisation s’oriente vers une adaptation des normes aux utilisateurs et aux métiers, au service de la performance et du développement durable des entreprises et de la société civile.

D’application volontaire, les normes sont des documents de référence qui définissent les caractéristiques pour les activités et leurs résultats. Elles sont issues du consensus entre l’ensemble des parties prenantes d’un marché ou d’un secteur d’activité. Les normes s’élaborent essentiellement aux niveaux européen et international.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.afnor.org  
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Bouillon de culture

Point de vue

Bouillon de culture

Et vous, dans votre entreprise, qui pilote l'innovation ? La question est bien moins anodine qu'il n'y paraît. D'autant que la[…]

Les innovateurs doivent savoir jouer les équilibristes

Les innovateurs doivent savoir jouer les équilibristes

Industriels, passez en mode start-up

Editorial

Industriels, passez en mode start-up

L’industrie se voit comme le secteur le plus innovant

L’industrie se voit comme le secteur le plus innovant

Plus d'articles