Nous suivre Industrie Techno

LA STRATÉGIE... CE N'EST PAS HONTEUX !

LA STRATÉGIE... CE N'EST PAS HONTEUX !

- Philippe Massol, 34 ans, Ph.D, MBA, dirige Niels-Conseil. Il enseigne la stratégie à Euromed Marseille, à l'ESC Bretagne Brest, à l'ESC Rennes et à l'ISTIA Innovation.

© D.R.

Faute d'une connaissance suffisante des outils et méthodes au service de la stratégie, les entreprises la méprisent alors qu'elles pourraient en tirer un grand bénéfice.

Développer son entreprise dans un environnement où les acteurs sont nombreux, leurs logiques diverses, les variables à prendre en compte multiples et les innovations parfois inattendues peut ressembler à la conduite d'un bateau en plein brouillard. Il peut sembler difficile de choisir des directions pour le développement de son entreprise. La stratégie permet, grâce à l'utilisation d'outils spécifiques et performants, d'opter pour le meilleur développement possible et d'appliquer concrètement les décisions.

Pourtant, le mot "stratégie" est presque devenu une injure, on entend partout que la stratégie ne sert à rien, que ce n'est que de la théorie, que ce n'est pas pragmatique. Beaucoup ont même développé une allergie à ce terme. Pourtant, il n'y a rien de plus concret et de plus opérationnel que la stratégie. On peut noter que les personnes les plus critiques à l'égard de la stratégie sont souvent celles qui la comprennent le moins et qui affirment en faire depuis des années : par exemple, le chef d'entreprise autodidacte qui a réussi avec succès la création et le développement de son entreprise et qui ne veut pas apprendre. « Je n'ai pas besoin de stratégie, j'en fais naturellement, sans même y penser », entend-on ! Or, la stratégie n'a rien d'immédiat...

Quelles sont les conséquences concrètes de la stratégie ? Par exemple, l'utilisation de l'outil "segmentation stratégique" a des implications opérationnelles concrètes très importantes : restructuration de l'entreprise, diminution du coût du marketing, force de vente plus efficace, augmentation de la réussite de lancement de nouveaux produits et, enfin, amélioration de la cohérence globale de l'ensemble des activités de l'entreprise, ce qui lui garantit une rentabilité maximale.

Investir dans la formation

Cette technique est cependant rarement utilisée : en effet, si vous prenez un ouvrage de stratégie, vous aurez forcément un chapitre concernant la segmentation mais aucune explication concrète, ni sur la méthode pour la mener à bien sur le terrain, ni sur l'utilisation des résultats. C'est pourquoi cet outil semble très théorique et n'est pas utilisé correctement.

La segmentation stratégique n'est pas le seul outil méconnu, ils le sont en fait quasiment tous, même ceux que les managers croient connaître ! Par exemple, quasiment tout le monde connaît la Matrice BCG, avec ses Vaches à Lait, ses Poids Morts, ses produits Stars et ses produits Dilemmes. Probablement avez-vous l'impression de connaître cet outil vous-même ? Mais quand on interroge les personnes qui affirment connaître et savoir utiliser l'outil sur ce que mesurent très exactement les abscisses et les ordonnées, 99 % des réponses sont fausses. Comment peut-on bénéficier des avantages d'un outil en l'utilisant de façon incorrecte ? Qu'attendre d'une perceuse utilisée en la tenant par la mèche ?

De même qu'un scientifique, un ingénieur ou un technicien a besoin d'outils pour travailler, le spécialiste de la stratégie d'entreprise doit maîtriser une boîte à outils spécifique de la stratégie. Investir du temps et de l'argent, en formation ou accompagnement, pour maîtriser les outils de la stratégie est donc très rentable. En effet, grâce à ces outils, le spécialiste est capable d'anticiper les changements à venir dans le secteur d'une entreprise. Cela permet d'anticiper les actions à mener pour diminuer le coût du développement et se focaliser sur les conséquences nécessaires pour atteindre les objectifs à plus long terme : se développer, diminuer les coûts, augmenter sa part de marché, se différencier et augmenter sa rentabilité.

... MAIS LE SPÉCIALISTE DE LA STRATÉGIE D'ENTREPRISE DOIT MAÎTRISER UNE BOÎTE À OUTILS SPÉCIFIQUE.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0886

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

LES EMBARRAS DU PÈRE NOËL

LES EMBARRAS DU PÈRE NOËL

ÉNIGME « Allô ! Passez-moi le service de l'état civil, s'il vous plaît. » Inquiet et suspicieux, l'employé de la petite mairie de Glotz, en[…]

01/02/2007 | Remue-Meninges
1983, il invente la PCR

1983, il invente la PCR

SPÉCIAL PRIX ROBERVAL

SPÉCIAL PRIX ROBERVAL

PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : UN MARCHÉ DE DUPES ?

PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : UN MARCHÉ DE DUPES ?

Plus d'articles