Nous suivre Industrie Techno

La sous-traitance rugit à Lyon

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Lyon, 11 – 14 mai. Au salon Alliance, les sous-traitants ont multiplié les initiatives. Trois d’entre eux ont été récompensés par le trophée de l'offre globale, le trophée de l'innovation le trophée de l

Alliance qui vient se tenait à Lyon-Eurexpo le mois dernier est l'un des salons les plus importants dans le domaine de la sous-traitance. Il se situe au quatrième rang européen. Il se tenait conjointement avec Production et Industria, deux manifestations consacrées aux solutions techniques et à l'aménagement des sites industriels.

Les industriels de la métallurgie avaient une forte présence, ce qui est habituel, mais certains secteurs comme la transformation des matières plastiques étaient moins représentés qu'à une certaine époque. En revanche, les niveaux d'offre et de service sont mieux cernés. La segmentation mise au point par le salon n'était pas directement visible sur les stands, mais a été déclinée sous différentes formes pour argumenter aussi bien auprès des exposants que des visiteurs potentiels et donc pour orienter la communication.

Le salon a mis en avant par l'intermédiaire de Trophées l'offre globale, l'innovation et la compétitivité.

Le Trophée de l'offre globale, qui récompense une entreprise ayant su mettre en œuvre les moyens nécessaires en partenariat, co-conception ou développement du bureau d'études pour apporter une offre étendue de sous-ensemble ou une fonction complète, a été remis à Rhône Moulage de Genas (69) pour son activité intégrant notamment l'insertion de pièces, la mécanique et le textile.

Le trophée de l'innovation qui distingue une entreprise innovante a été décerné à la start up Best in Class de Saint-Priest (69) pour l'utilisation d'une nouvelle technique suisse dans le domaine de la superfinition. Il s'agit d'un traitement de la rugosité sélective à partir d'un procédé chimique applicable sur n'importe quel matériau.

Enfin le trophée de la compétitivité, qui couronne une entreprise ayant su repenser son mode de fonctionnement, est allé à la société Erpro à Saint-Leu-la-Forêt (95) qui la première a investi dans une machine de prototypage rapide Viper de 3D Systems pour être davantage compétitive et diminuer ses coûts et ses délais de fabrication, ce qui se traduit par une augmentation de son chiffre d'affaires de 50 % chaque année depuis 2 ans.

La société présentait aussi sur le salon un procédé de prototypage rapide : le frittage de poudre Alumide (polyamide chargé de 50 % d'aluminium) destiné à la fabrication directe de pièces réelles.

Parmi les exposants ayant une présence remarquée, figurait le groupe Arnold qui fait partie du groupe Würth. Cet ensemble de trois sociétés qui a plusieurs activités dans le domaine des composants d'assemblage présente un chiffre d'affaires de 66 millions d'euros et dépense 7 millions d'euros par an en investissements et en R&D.

Parmi les défis qu'il vient de relever figure la fiabilité du vissage direct dans les matières plastiques. Arnold a développé une vis appelée Remform dont le filet déplace le plastique sans faire de copeau. Grâce une géométrie asymétrique du filet, le couple de vissage est réduit, mais le couple de serrage et la force d'arrachement sont plus élevés. Cette vis sécurise donc les assemblages.

 La même entreprise a présenté les éléments ATP Arnold TriPress de forme trilobée qui sont pourvus de moletages dans différentes directions. Résultat : les forces d'arrachement sont bien plus élevées que pour les éléments de fixation traditionnels.

Enfin ce salon a été l'occasion de dégager quelques tendances économiques. Venant à la suite des deux précédentes études en 2002 et 2003, l'étude Riost-Cenast 2004 a mis en évidence que les facturations de sous-traitance ont semble-t-il accusé une légère baisse comprise entre 0 et 1 % en 2003 pour les entreprises de toutes activités, cette baisse atteignant 0,5 à 2 % pour les secteurs dont la sous-traitance est la principale activité.

 Une tendance à la reprise en 2004 se fait jour, mais les responsables de l'étude notent que le dollar reste faible et que les matières premières sont reparties à la hausse. Néanmoins les facturations devraient globalement progresser de 1 à 2 %.

François-Xavier Lenoir

Pour en savoir plus
www.alliance-net.com
- www.arnold-umformtechnik.de

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles