Nous suivre Industrie Techno

La sous-traitance clarifie ses métiers

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Confrontées à toutes sortes d'embûches, les entreprises de sous-traitance vont être amenées à clarifier leur activité. Une initiative des organisateurs du salon Alliance et une étude qui les classe en quatre famille

Le constat effectué par Loïk Viouët, président de l'Union des industries de la métallurgie Rhône-Alpes, est sans appel : l'industrie française connaît depuis 2001 sa quatrième récession de l'après-guerre, les marges d'exploitation ont encore fondu, l'emploi recule, la compétitivité de la France se détériore… arrêtons là.

Première région française en métallurgie et transformation des métaux, première région mécanicienne de France et première région de sous-traitance mécanique, électrique et électronique, la région Rhône-Alpes s'estime directement concernée. Loïk Viouët prévoit que plusieurs phénomènes vont se produire d'ici dix ans : le raccourcissement accéléré des temps de cycle de fabrication, une déflation continue des prix, un renforcement des alliances, partenariats et absorptions/fusions, une course effrénée à l'automatisation des procédés, un redéploiement des compétences sur les technologies innovantes, des difficultés à trouver du personnel et la nécessité d'accompagner les clients dans les nouvelles zones géographiques.

Dans ce secteur de la sous-traitance en pleine mutation, le Président de l'Union patronale note que la compétitivité implique désormais une baisse continue des prix, des exigences de qualité de plus en plus sévères, des progrès en délais, flexibilité et réactivité… dans un contexte où le respect des normes environnementales devient essentiel et où les donneurs d'ordres ne cessent de diminuer leur panel de fournisseurs.

Devant un tel constat, Sapelcom, organisateur du salon Alliance, rendez-vous des sous-traitants européens, qui se tiendra à Eurexpo Lyon du 11 au 14 mai 2004, a réagi en lançant une étude sur la stratégie d'achat de 1400 donneurs d'ordres. Il en est ressorti quatre stratégies d'achat bien cernées :
- une recherche de flexibilité et de proximité, privilégiée dans 65 % des cas,
- un besoin de technicité et de spécificité pour se démarquer des concurrents dans 30 % dans des cas,
- une exigence de prix bas, éventuellement d'outsourcing, pour gagner en compétitivité (15 % des réponses, mais manifestement sous-évalué),
- un haut niveau d'engagement de quelques fournisseurs capables d'une offre globale pour 25 % des demandes.

Des analyses plus fines ont montré que l'aéronautique et l'informatique étaient plus exigeantes que la moyenne en technicité, que l'agroalimentaire, l'armement demandaient souvent une offre globale, que l'automobile et l'électroménager avaient besoin de prix compétitifs et que le secteur médical était plus demandeur de flexibilité et de proximité. A ces classements, sommes toutes assez prévisibles, s'ajoutent d'autres demandes plus étonnantes telles que la technicité dans le secteur automobile ou une offre globale dans le BTP.

Les organisateurs du salon en ont conclu que ce découpage correspondait aussi à quatre types de sous-traitants et ont poussé leur démarche plus loin en demandant aux exposants de se classer d'eux-mêmes dans la catégorie leur correspondant le mieux. Sachant cependant qu'un même sous-traitant peut être capable de répondre à plusieurs enjeux.

Les quatre familles seront distinguées de façon très apparente. 'Les donneurs d'ordres auront donc la possibilité de retrouver plus facilement les quatre types de sous-traitance correspondant à leur stratégie', conclut Jean-François Messier, directeur d'Alliance. Quant aux sous-traitants, ils vont devoir affirmer davantage leur position et parfois changer leur stratégie.

François-Xavier Lenoir

www.alliance-net.com


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles