Nous suivre Industrie Techno

abonné

La simulation ouvre l'ère de la médecine personnalisée

La simulation ouvre l'ère de la médecine personnalisée

Dopée par les progrès technologiques et scientifiques, la simulation numérique n’en finit pas de se développer dans la santé. Grâce à des modèles affinés, elle ouvre la perspective d’une médecine sur mesure.

En investissant la santé dans les années 1980, la simulation numérique a permis de révolutionner la conception de nouveaux médicaments et d’accélérer leur mise sur le marché. « Aujourd’hui, ces premiers outils se sont démocratisés et de nouveaux modèles de simulation sont apparus, qui s’orientent vers la personnalisation. Le in silico évolue vers de nouveaux usages », note Jean Colombel, le vice-président des industries des sciences de la vie chez Dassault Systèmes. Utilisée afin de prévoir l’évolution de maladies ou pour mettre au point le bon traitement, à la bonne dose, pour chaque patient, la simulation pourrait ouvrir la voie à une médecine sur mesure. Avec, en ligne de mire, la construction d’avatars numériques pour prévoir les effets d’un traitement sur un patient donné.

Le projet Virtual Physiological Human, lancé par l’Europe il y a une dizaine d’années, guide encore l’essentiel des grands centres de recherches mondiaux sur le sujet. « L’idée de ce projet holistique, c’est d’accumuler des équations pouvant permettre de représenter les différents phénomènes à l’œuvre dans l’organisme », détaille Dominique Chapelle, directeur de recherche à l’Inria, spécialisé dans la simulation du cœur. Cependant, la modélisation du corps humain reste assez compartimentée. « Or, pour construire un patient virtuel, il faudra non seulement simuler les interactions des différents organes entre eux, de façon transversale, mais aussi voyager à travers les différentes échelles. »

Une démarche complexe

Pour l’heure, chaque organe est étudié séparément. Le cœur humain fait l’objet de nombreux projets. Celui de Dassault Systèmes, baptisé Living Heart et lancé en 2014, rassemble 95 acteurs de la recherche, praticiens et développeurs autour de la modélisation et de la simulation du[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1009

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 d'Industries & Technologies

Nous vous recommandons

Mobilité hydrogène, mini-usine médicale, composites thermoplastiques… les innovations qui (re)donnent le sourire

Mobilité hydrogène, mini-usine médicale, composites thermoplastiques… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Projet EOL, la mini-usine de fabrication de médicament

Projet EOL, la mini-usine de fabrication de médicament

Un hydrogel pour réparer le cerveau après un AVC

Un hydrogel pour réparer le cerveau après un AVC

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles