Nous suivre Industrie Techno

La semaine de Jean-François Prevéraud

La Semaine de Jean-François Prevéraud

Industrie et Technologies
Le monde des acteurs du PLM est en pleine effervescence. Certes nous n’en sommes pas encore à une phase de rachats intensifs à l’instar de ce qui se passe dans le monde de l’ERP mais des alliances importantes se mettent en plac

Ainsi cette semaine avons nous appris que Cadence Design Systems, éditeur leader en CAO-Electronique, MatrixOne, spécialiste de la GDT et IBM Global Services viennent de faire alliance, afin de proposer une chaîne cohérente d’outils permettant d’offrir une approche PLM aux industriels du secteur de l’électronique.

Il s’agit d’intégrer correctement les outils de conception avec un outil de gestion de données techniques, et de proposer les services de conseil en optimisation des méthodologies de travail, puis en personnalisation, en installation et en formation à l’utilisation des outils.

Pour cela les trois associés entendent, avec l’aide de leurs principaux clients et de comités d’industriels, soutenir le développement et la mise en place de nouveaux standards d’interopérabilité entre les outils de conception utilisés pour les développements des parties mécaniques, électroniques et logicielles des équipements que conçoivent les industriels de l’électronique.

Une idée émise depuis longtemps, mais qui pour le moment ne s’est pas traduite par des avancées tangibles. Mais cette fois ci ce sont des poids lourds du secteur qui s’engagent ce qui devrait faire avancer les choses plus vites. D’autant que le poids de l’électronique devenant prépondérant dans de nombreux produits, d’où un besoin grandissant de dialogue entre les différentes catégories d’outils de conception. C’est d’ailleurs le message qu’ont tenté de faire passer les protagonistes de l’accord.

Nous avons décidé de travailler ensemble afin de proposer à nos clients de nouvelles méthodologies de travail, leur permettant de développer leurs produits de manière beaucoup plus fluide au sein de leur entreprise étendue ', explique pour sa part Ray Bingham, president & CEO de Cadence.

De son côté, Mark O’Connell, president & CEO de MatrixOne estime : ' notre approche commune permettra aux différents services techniques de l’entreprise de synchroniser le développement des parties matérielles, qu’elles soient mécaniques ou électroniques, avec le développement du logiciel embarqué, le tout dans un environnement intégré. Cela devrait les aider de manière importante dans leur course permanente à l’innovation '.

Alors que les industriels de l’électronique sous-traitent de plus en plus la fabrication, mais aussi les études de leurs produits, il devient crucial pour eux de disposer d’un environnement collaboratif de développement produit qui couvre tout le spectre de leurs activités et de leur chaîne de valeur ajoutée ', estime, quant à lui Kevin Reardon, responsable des activités électroniques d’IBM.

Notons qu’iBM est d’ailleurs doublement intéressé par cet accord, car il est à la fois prestataire de services, mais aussi grand industriel du monde de l’électronique et donc gros client potentiel d’une telle approche.

Les premières réactions des grands industriels de l’électronique semblent positives. ' Cette offre tripartite devrait nous permettre de réduire nos coûts de développement, notamment en optimisant plus rapidement nos nomenclatures et en facilitant la collaboration avec nos clients ', estime par exemple Vincent DePalma, vice-président technologie chez Solectron.

Cet exemple d’accord me semble symptomatique de la nécessaire évolution que va être obligé de faire le monde du PLM. L’intégration ne saurait être du seul fait des utilisateurs ou des intégrateurs. Il va bien falloir que les principaux acteurs du monde de la CAO, de la GDT et du PLM finissent par se mettre autour d’une table afin de trouver les moyens pour mieux faire dialoguer leurs logiciels. Cela devrait permettre de réduire de façon drastique les coûts d’intégration, pour les ramener à des valeurs plus acceptables par des utilisateurs toujours à la recherche de profitabilité.

Certains acteurs plus hégémoniques que d’autres, Dassault Systèmes et EDS PLM Solutions pour ne pas les nommer, préconisent bien de tout acheter chez eux, ce qui, à les entendre, facilitera les relations entre les différents maillons de la chaîne. Mais c’est oublier qu’ils n’ont pas à leur catalogue tous les logiciels nécessaires (CAO-Electronique, outils de génie logiciels...). D’autre part, bien peu d’industriels sont prêts à s’en remettre à un seul fournisseur dans un domaine aussi critique pour eux que le développement de produit.

La diversité sera donc la règle, mais il faudra qu’elle soit un minimum organisée. C’est je pense ce qu’il faut retenir comme sens à l’accord tripartite que je vous ai présenté.

Bonne semaine à tous.

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies, suit depuis 22 ans l’informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM…). Il était jusqu’à une date récente rédacteur en chef de la lettre bimensuelle Systèmes d’Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les meilleures technos de 2012 : SolidWorks V6 c’est pour 2013 !

La semaine de Jean-François Prevéraud

Les meilleures technos de 2012 : SolidWorks V6 c’est pour 2013 !

Je viens de rencontrer les dirigeants de SolidWorks à l’occasion de l’annonce de la version 2013 de leurs produits. Un rencontre[…]

Les meilleures technos de 2012 : Ansys lance la Extended Multiphysics Simulation

La semaine de Jean-François Prevéraud

Les meilleures technos de 2012 : Ansys lance la Extended Multiphysics Simulation

Les meilleures technos de 2012 : Le futur de la CAO est-il en marche ?

La semaine de Jean-François Prevéraud

Les meilleures technos de 2012 : Le futur de la CAO est-il en marche ?

PLM : Dassault Systèmes intègre le marketing dans sa panoplie

La semaine de Jean-François Prevéraud

PLM : Dassault Systèmes intègre le marketing dans sa panoplie

Plus d'articles