Nous suivre Industrie Techno

La semaine de Jean-François Prevéraud

Industrie et Technologies
PTC a annoncé cette semaine deux acquisitions lors de sa conférence utilisateur en Floride, ainsi qu'une nouvelle version de Windchill et une évolution majeure de Pro/IntraLink. Le tout avant d'aller présenter son savoir-faire aér

Voici plusieurs mois déjà, PTC nous promettait qu'il allait utiliser une partie de son trésor de guerre, près de 400 millions de dollars de cash en banque, pour procéder à des acquisitions afin d'élargir la couverture fonctionnelle de son offre PLM. Depuis, de rumeurs en bruits de couloir, pratiquement tous les noms des éditeurs ou des prestataires de services gravitant dans le monde du PLM ont été cités comme des proies possibles. Mais rien ne venait, ce qui déclenchait les sarcasmes de ses principaux concurrents.

Le Landernau du PLM va pouvoir retrouver son calme, puisque PTC a profité de la première journée de son club utilisateur Pro/User, qui se tenait en début de semaine à Orlando, pour annoncer non pas une mais deux acquisitions. La première concerne Polyplan Technologies, un éditeur québécois spécialisé dans les outils de définition des process de fabrication. La seconde concerne Aptavis Technologies, un éditeur proposant des outils de PLM destinés au monde de l'habillement, basés sur la technologie Windchill.

Emphase sur la fabrication

Polyplan Technologies est une spin-off de l'Ecole Polytechnique de Montréal qui a développé le logiciel cMPM (collaborative Manufacturing Process Management), qui aide les services méthodes des entreprises manufacturière à définir Comment ils vont fabriquer une pièce ou assembler un produit. C'est le chaînon manquant entre les outils de CAO et de GDT qui définissent Quoi fabriquer et ceux d'ERP et de MES qui disent Quand fabriquer.

La solution cMPM donne accès à l'information d'ingénierie du produit, mais aussi à de l'information sur les capacités de fabrication de l'entreprise et de ses partenaires. Elle aide les ingénieurs des méthodes à valoriser le savoir-faire manufacturier accumulé, à analyser et à mettre en œuvre des stratégies et des documents de fabrication, et enfin elle fournit directement au système d'ERP l'information nécessaire à la planification détaillée de la production.

Plus important encore, le logiciel cMPM de Polyplan Technologies permet une collaboration en temps réel entre le bureau d'études et le service méthodes de l'entreprise, sur toute la chaîne d'approvisionnement et sur l'ensemble du cycle de vie du produit. Dans un tel environnement collaboratif, les ingénieurs de conception et les ingénieurs des méthodes peuvent constamment confronter leurs points de vue, ce qui favorise la synergie au niveau de la validation de la "fabricabilité" des produits et une réduction des erreurs entre la conception et la production.

Notons que Polyplan Technologies, partenaire de longue date de PTC, utilise dans son logiciel les mêmes bases technologiques que celles présentes dans Windchill, à savoir J2EE et les standards Web, ce qui devrait faciliter l'intégration dans la gamme Windchill de PTC. A terme, cMPM devrait être aussi intégré avec Pro/Engineer pour faciliter le lien avec la FAO.

Une offre spécifique pour l'habillement

La seconde acquisition porte sur Aptavis Technologies, une société américaine ayant développé FlexPDM, un outil de GDT destiné au monde de l'habillement. Il s'agit en fait d'un sur-ensemble de Windchill personnalisé pour les besoins spécifiques de ces industries, qui était déjà au catalogue de PTC depuis 2002 sous le nom FlexPDM F/A (pour Footwear & Apparel). Son principal intérêt est d'être une solution dédiée prête à l'emploi pouvant être mise en place rapidement sans gros effort de paramétrisation. Cet outil est déjà utilisé, entre autre, chez Fila, Nike, Reebok, Sara Lee… 

La stratégie de PTC semble donc claire. L'éditeur de Pro/Engineer et de Windchill veut élargir la couverture fonctionnelle de son offre tout en restant cohérent avec une approche PLM. On peut donc s'attendre à de nouvelles acquisitions dans les mois à venir à la fois en amont de son offre (gestion de l'innovation, gestion de portefeuilles produits, gestion de projet…) mais aussi en aval (SAV…). A suivre donc…

L'interface de Windchill PartsLink Classification and Reuse

Plus prosaïquement, PTC respecte aussi la Road-Map d'introduction des nouvelles versions de ses logiciels qu'il avait présentée en 2003. Ainsi 16 mois après l'annonce de Windchill 7.0 arrive Windchill 8.0. La nouveauté la plus marquante de cette version est l'alignement de la technologie de Pro/IntraLink, l'outil de GDT autonome permettant de traiter les données Pro/Engineer au niveau départemental, sur celle de Windchill.

Pro/IntraLink s'aligne sur Windchill

En effet, pour des raisons historiques Pro/IntraLink 3.X, l'outil autonome de gestion départementale des données techniques issues de Pro/Engineer, n'utilisait pas les mêmes technologies que Windchill, l'outil de GDT d'entreprise de PTC. Cela ne posait pas de problème pour les entreprises souhaitant juste gérer leurs données techniques Pro/Engineer au sein de leur bureau d'études. Par contre, dès que ces entreprises souhaitaient lier cette gestion avec le système d'entreprise Windchill, pour par exemple se lancer dans le travail collaboratif, il leur fallait passer à travers la passerelle GateWay.

C'est maintenant du passé. Pro/IntraLink 8.0 devient un sous-ensemble fonctionnel de Windchill PDMLink, le module GDT de Windchill 8.0. Il adopte ainsi une architecture Web qui le rend plus performant et permet de réduire de près de 40 % le nombre de clics de souris nécessaires aux opérations courantes dans l'environnement Pro/Engineer.
Il dispose aussi de capacités étendues en gestion documentaire et en gestion du cycle de vie produit, alors que l'accès aux données produits peut maintenant se faire à l'aide d'un simple navigateur Web. De plus, PTC en a profité pour améliorer les fonctions de visualisation, qui ne nécessitent plus de faire appel à un serveur graphique dédié.
Il a aussi amélioré la sécurité des données gérées et donné un accès optionnel au nouveau module Archives de Windchill 8.0. Celui-ci gère la sauvegarde des projets anciens sur des supports de stockage à long terme, déconnectés de la base de données de production, afin d'améliorer la performance, tout en conservant leur trace pour une éventuelle restauration en vue d'une réutilisation.
A terme, l'adoption d'une architecture identique pour Pro/IntraLink et Windchill PDMLink facilitera grandement la tâche des utilisateurs lorsqu'ils voudront passer d'un système de GDT départemental à un système d'entreprise.

' Attention toutefois, cette évolution majeure des technologies utilisées dans Pro/IntraLink ne signifie pas la migration obligatoire rapide de tous nos clients Pro/IntraLink 3.X vers la nouvelle architecture ou vers Windchill PDMLink ', tempère Guy Ladan, directeur technique avant vente de PTC France. ' Nous nous engageons à poursuivre les mises à jour de l'ancienne architecture, à supporter les futures versions de Pro/Engineer et à y inclure les évolutions majeures des nouvelles versions de Pro/IntraLink au moins jusqu'en juin 2008 '. Cette migration entre les deux architectures sera facilitée par Pro/IntraLink Data Migrator, un outil de migration permettant de consolider en une ou plusieurs fois, tout ou partie de multiples instances Pro/IntraLink 3.X, tout en conservant l'historique des données.

De nouveaux modules pour Windchill

Windchill connaît de son côté des évolutions notables en termes de performances et de fonctionnalités. Il gère ainsi beaucoup mieux les environnements Multi-Cad intégrant à la fois des outils de conception pour la mécanique et l'électronique, ainsi que des ateliers de génie logiciel pour le logiciel embarqué.
Notons aussi l'arrivée de nouveaux modules comme Archive (voir plus haut) ou PartLink Classification & Reuse qui facilite la création et la gestion de classification d'éléments récurrents des projets, en vue d'une réutilisation plus facile et plus systématique.
Enfin, le module Enterprise Systems Integration, qui assure la liaison avec les ERP, supporte maintenant Oracle Manufacturing en plus de SAP.

PTC au Bourget

Pour la première année PTC disposera d'un chalet lors du Salon de l'Aéronautique et de l'Espace, qui se tiendra la semaine prochaine au Bourget. Ce sera l'occasion pour l'éditeur d'y présenter à l'ensemble de la profession aéronautique le module Aerospace & Defense de Windchill qui permet de gérer les données produits de programmes en cours de développement en parfait respect des réglementations propres à ces secteurs. Des clients aussi prestigieux que BAE Systems, ITT, Lockheed Martin, Raytheon et United Defense ont été les premiers à adopter cette nouvelle solution pour la gestion des documents contractuels et des configurations des produits selon les standards du secteur.

PTC y montrera aussi que Windchill constitue un élément clé du programme A380 d'Airbus en étant au cœur de l'environnement ACE (Airbus Concurrent Engineering), qui assure la gestion des configurations programme complexe de l'appareil. Le référentiel commun ACE Common Repository, basé sur Windchill, sert au dépôt des configurations et structures produits de l'A380, tandis que Windchill ACE System View assure la gestion des équipements de l'A380. Actuellement, plus de 6 000 employés Airbus répartis dans toute l'Europe utilisent les systèmes Windchill pour ce programme, qui sont également en déploiement au sein au sein de la chaîne de sous-traitance d'Airbus.

Quand je vous disais qu'il s'agissait d'une semaine chargée.

A la semaine prochaine.

Pour en savoir plus :
http://www.ptc.com
http://www.polyplantechnologies.com
http://www.aptavis.com

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies, suit depuis plus de 23 ans l'informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM…). Il était jusqu'à une date récente rédacteur en chef de la lettre bimensuelle Systèmes d'Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles