Nous suivre Industrie Techno

La semaine de Jean-François Prevéraud

Industrie et Technologies
Semaine chargée avec le salon Industrie 2004, où le PLM a juste trouvé un strapontin. En route pour la visite guidée.

J'ai passé cette semaine deux jours au salon Industrie 2004 … et je suis loin d'avoir tout vu. Les 6 halls du parc des expositions de Villepinte étaient pleins. Près de 2 500 exposants présentaient : machines-outils, composants mécaniques, hydrauliques et pneumatiques, automatismes, robotique, mesure et qualité, traitements de surfaces et thermiques, soudure, assemblage, informatique industrielle … bref, une véritable caverne d'Ali Baba où les industriels pouvaient trouver tous les éléments nécessaires à leur métier.

Une superbe remise à niveau industrielle, mais aussi une grande leçon de modestie. En effet, IND.ao, qui abritait l'informatique industrielle, représentait un petit confetti de 4 x 5 cm sur le plan du salon au format d'une carte Michelin. A quelques encablures, le stand du roboticien Kuka représentait à lui seul 40 % de cette surface.

Certes, tous les acteurs du monde du PLM n'étaient pas là, la plupart restant fidèles au Micad qui aura lieu la semaine prochaine, et les stands, en général de taille modeste, étaient très axés sur la production. Mais cette surface limitée ne choquait pas les visiteurs que nous avons rencontrés. Il est clair que la CFAO, la GDT, la GPAO et le PLM ne sont pour eux que des outils parmi d'autres et en aucun cas leur préoccupation majeure.

De plus, nous avons une fois encore pu constater que le vocable PLM n'évoquait pas grand chose pour les industriels. Nombre de dirigeants et de responsables marketing de grands éditeurs feraient bien de faire un tour dans ce genre de salon, afin de descendre de leur petit nuage et d'être plus proche des besoins réels des industriels, pour éviter d'essayer de leur imposer des démarches dans lesquelles ils ne se reconnaissent pas.

Cela ne nous a pas empêchés de remarquer quelques nouveautés sur la quarantaine de stands d'IND.ao.

Dassault Systèmes mettait en avant la 13e mise à jour de la V5 de ses produits. Le slogan de cette V5R13 est : un espace de travail PLM pour l'innovation collective. Nous ne détaillerons pas la kyrielle de nouveautés dans les multiples modules. Pour les détails allez faire un tour sur le site de l'éditeur http://plm.3ds.com/V5R13.


Toutefois parmi les points à retenir nous avons noté l'arrivée d'Enovia VPM Navigator qui intégré à l'environnement de conception Catia facilite la gestion collaborative de la conception du produit dans son contexte global. Autre nouveauté intéressante l'arrivée de packages mettant le savoir-faire des grands industriels à la disposition des PME. Signalons aussi l'intégration d'une partie de la technologie de conception relationnelle d'ImpactXoft, ainsi que de la technologie de conception collaborative de Centric Software dans Catia et Enovia.

Dans le domaine de la FAO, Tebis présentait la toute nouvelle version 3.3 de son logiciel. Celle-ci comporte un nouveau module de fraisage 5 axes continus, disposant d'une interface graphique plus ergonomique et d'un nouveau module de détection de collision. Notons aussi l'arrivée d'un module de gestion réaliste des outils et extensions porte-outils.

SolidWorks mettait en avant les nouvelles capacités de conception de faisceaux électriques intégrées à son logiciel, ainsi que sur CosmosWorks Designer, nouveau module d'analyse de milieu de gamme destiné aux concepteurs. Signalons aussi sur son stand la forte présence de son distributeur Segula Systems qui présentait l'intégration de SolidWorks avec l'outil de GDT @udros d'Assetium, la GPAO Industria d'AG2L et la FAO Esprit de DP Technology.

Spring Technologies présentait son poste de préparateur méthode WIPlink (voir notre lettre n°59), ainsi la version 8 de son logiciel de simulation d'usinage NCsimul. Cette dernière supporte toutes les cinématiques modernes des dernières machines-outils et des armoires associées, ce qui lui permet notamment de simuler et piloter des machines telles que les tricept ou les hexapodes. Enfin, Spring lançait aussi son poste de préparateur d'outils coupants Tool Expert. En fonction du programme à traiter et de la machine cible, ce logiciel propose une liste d'outils ayant déjà été mesurés.

Sescoi mettait l'accent sur la version 17 de WorkNC qui traite maintenant du 2 au 5 axes continus. De nouvelles stratégies réduisent les temps d'usinage tout en améliorant la qualité de finition. De son côté, la CAO-outillage WorkNC-CAD enregistre une nette amélioration du module de création d'électrodes. Enfin, l'outil de GPAO WorkPlan adopte de nouveaux outils d'analyse multidimensionnelle, ainsi qu'une gestion multi-sites et s'ouvre au monde Microsoft SQL Server.

Chez MDTVision le logiciel de contrôle et de mesure Prelude Inspection fait peau neuve. Il incorpore notamment un module d'analyse de nuage de points capable de comparer une pièce scannées à son modèle CAO, en effectuant un contrôle tridimensionnel et une analyse de défauts de forme.

Véritable nouveauté, l'éditeur espagnol INS Vallès venait pour la première fois présenter en France son logiciel de gestion des méthodes de fabrication Krontime. Celui-ci, dont l'objectif est d'améliorer la productivité des processus de production, traite l'analyse du poste de travail, l'analyse des flux d'opérations, l'études des temps de fabrication, génère les documents de fabrication et gère l'ensemble des processus de fabrication. Notons que c'est Jordi Portella, ancien responsable de CIMdata France, qui en assure la représentation.

Autodesk mettait en avant Inventor 8, tandis que UGS PLM Solutions présentait Solid Edge V15 avec un module intégré de conception de moule, ainsi que les capacités FAO de son logiciel Unigraphics. De son coté, Tecnomatix Technologies présentait son offre d'ingénierie de la production. N'oublions pas non plus les Français Missler Software qui présentait sa gamme Topsolid (voir notre lettre n°57), ou encore Coretech qui présentait la première version de son modeleur de conversion Trans-3D (voir notre lettre n°49).  Enfin Wicam, spécialiste de la CFAO-tôlerie, présentait les modules Auto-Loop, Multi-Loop et Job-Loop de son logiciel PN4000 qui permettent d'automatiser pratiquement toutes les opérations de préparation.

A la semaine prochaine … pour la visite du Micad.

Voir aussi dans cette lettre l'article sur les solutions d'usinage présentées à Industrie 2004 (rubrique actualités)

Sites des entreprises citées 
- http://www.ag2l.fr
- http://www.assetium.com
- http://www.autodesk.fr
- http://www.centricsoftware.com
- http://www.coretech-int.com
- http://www.dptechnology.com
- http://www.3ds.com
- http://www.impactxoft.com
- http://www.krontime.com
- http://www.mdtvision.com
- http://www.segula-systems.fr
- http://www.sescoi.com
- http://www.solidedge.com
- http://www.solidworks.fr
- http://www.spring.fr
- http://www.tebis.fr
- http://www.tecnomatix.com
- http://www.topsolid.com
- http://www.wicam.fr


Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies, suit depuis 22 ans l'informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM…). Il était jusqu'à une date récente rédacteur en chef de la lettre bimensuelle Systèmes d'Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles