Nous suivre Industrie Techno

La semaine de Jean-François Prevéraud

La semaine de Jean-François Prevéraud

Industrie et Technologies
L'Aproged nous a donné cette semaine sa vision du marché de la Geide en France en 2002 et ses prévisions pour 2003.

L’association des professionnels de la gestion électronique de l’information et des documents pour l’entreprise, l’APROGED, vient de publier les premiers résultats de son étude annuelle sur le marché de la Geide en France. Cette association a en effet lancé fin 2000 un observatoire annuel permettant de percevoir les évolutions du marché et d’en dégager les tendances par activité, par type d’applications et par secteurs.

L’étude qui vient d’être dévoilée estime le marché à 1 094 M€ pour l’année 2001, en progression de 28 % par rapport à 2000. Par contre, elle table sur une croissance de seulement 6 % en 2002.

Il faut déjà noter que la croissance annoncée de 28 % en 2001 est largement inférieure à celle enregistrée l’année précédente ( 60 %). Mais, en l’absence d’une ventilation dynamique des chiffres sur l’année, il est difficile de dire si cela est dû au ralentissement économique consécutif aux événements du 11 septembre 2001 ou au ralentissement naturel d’un marché en voie de maturation.

Par contre, il est clair que la chute de la croissance en 2002 montre que le marché de la Geide, comme beaucoup d’autres, a subit en 2002 le contrecoup des événements du 11 septembre 2001 et du ralentissement économique mondial qui s’en est suivi.

Les différents acteurs du secteur ne semblent toutefois pas être inquiets outre mesure pour l’avenir. Ils tablent en effet sur une croissance de 40 % pour 2003, ce qui porterait le marché français au-delà des 1 600 M€. Ils semblent donc estimer que le trou d’air de 2002 ait été conjoncturel et qu’il y aura un phénomène de rattrapage dés 2003. Espérons qu’ils ne pêchent pas par trop d’optimisme !

  1999 2000 2001 2002 2003
 Marché français (M€) 569 853 1094 1160 1621
 Croissance  60 % 28 % 6 % 40 %

Lorsque l’on examine la segmentation des activités du marché on s’aperçoit que les ventes de licences de logiciels sont prépondérantes et vont en se renforçant : 36 % en 2001 et 42 % en 2002. Les autres segments n’enregistrant que de faibles variations peu significatives. La dynamique d’équipement du marché est donc bien restée présente en 2002.

 Répartition par type de marché 2001 2002
 Ventes de matériels spécifiques  19 %  17 %
 Ventes de licences logicielles  36 %  42 %
 Prestations d’intégration  17 %  15 %
 Prestations de formation  8 %  7 %
 Support technique  13 %  12 %
 Etude, conseil  4 %  4 % 
 Prestations de service bureau  3 %  3 % 

Si les experts de l’Aproged pensent que les ventes de licences logicielles resteront aux alentours de 42 % en 2003, ils misent sur une progression des prestations d’intégration qui devraient remonter à 18 % des dépenses des utilisateurs.

Lorsque l’on s’intéresse aux secteurs utilisateurs de Geide on s’aperçoit que le plus gros consommateur, bien qu’en diminution, reste le monde de la finance qui représentait 37 % en 2002. L’administration vient ensuite avec 28 %. On retrouve ensuite au coude à coude les assurances, le monde de la santé et l’industrie, chacun aux alentours de 9 %. Les services ne représentent que 6 % des dépenses et la grande distribution 3 %.

 Secteur utilisateur 2001 2002
 Finances  40 %  37 %
 Administration  28 %  28 % 
 Santé  9 %  9 % 
 Assurances  6 %  9 %
 Industrie  8 %  8 % 
 Services  6 %  6 %
 Grande distribution  3 % 3 %

Les experts de l’Aproged misent pour 2003 sur une poursuite de la part du monde de la finance qu’ils estiment à 31 %. L’administration devrait rester stable à 28 %, mais la bonne nouvelle vient du monde industriel qui devrait passer de 8 à 13 % des dépenses. Les secteurs des assurances et des services connaissant eux aussi des progressions significatives, au détriment du secteur de la santé qui ne devrait plus représenter que 4 % des dépenses.

Notons que la progression annoncée des dépenses du monde industriel, si elle est faible en valeur relative (+5 %), est en réalité colossale en valeur absolue puis que la croissance du marché total est estimée à 40 %. De fait les dépenses des utilisateurs passeraient de 93 M€ à 210 M€, soit une progression de 126 %. Un véritable Eldorado ! Il ne reste plus qu’a attendre un an pour voir si les prévisionnistes avaient raison.

A la semaine prochaine.

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies, suit depuis bientôt 22 ans l’informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM…). Il était jusqu’à une date récente rédacteur en chef de la lettre bimensuelle Systèmes d’Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les meilleures technos de 2012 : SolidWorks V6 c’est pour 2013 !

La semaine de Jean-François Prevéraud

Les meilleures technos de 2012 : SolidWorks V6 c’est pour 2013 !

Je viens de rencontrer les dirigeants de SolidWorks à l’occasion de l’annonce de la version 2013 de leurs produits. Un rencontre[…]

Les meilleures technos de 2012 : Ansys lance la Extended Multiphysics Simulation

La semaine de Jean-François Prevéraud

Les meilleures technos de 2012 : Ansys lance la Extended Multiphysics Simulation

Les meilleures technos de 2012 : Le futur de la CAO est-il en marche ?

La semaine de Jean-François Prevéraud

Les meilleures technos de 2012 : Le futur de la CAO est-il en marche ?

PLM : Dassault Systèmes intègre le marketing dans sa panoplie

La semaine de Jean-François Prevéraud

PLM : Dassault Systèmes intègre le marketing dans sa panoplie

Plus d'articles