Nous suivre Industrie Techno

La semaine de Jean-François Prevéraud

Industrie et Technologies
La sous-traitance d'études devient un véritable partenariat. Industrie & Technologies a rencontré des donneurs d'ordres et des prestataires indépendants afin de cerner les bonnes pratiques. Un dossier de 16 pages vous attend dans le nu

La cadence du monde industriel s’accélère inexorablement. Dans ce contexte le rôle des bureaux d’études devient crucial. Ils doivent s’adapter rapidement, tant dans leurs modes de fonctionnement que dans leurs outils, à cette nouvelle donne.

D’ailleurs, la vision même que les industriels ont de leurs bureaux d’études est en train de fortement évoluer. Le temps où le BE était considéré comme le saint des saints de l’entreprise est bien révolu.

Certes, il prépare toujours le futur des produits l’entreprise, mais il n’est plus qu’une pièce comme une autre du puzzle.

Un rôle en pleine évolution

A cela plusieurs raisons. La nature même des produits qu’il prépare est en forte évolution. Ceux-ci intègrent maintenant de nombreuses technologies nouvelles que le BE ne maîtrise pas forcément (matériaux composites, électronique, logiciel embarqué…).

De plus il faut maîtriser des aspects nouveaux (esthétique, ergonomie, environnement…).

Enfin, il faut aussi faire appel à de nouveaux outils (calcul et simulation, travail collaboratif…) et à de nouvelles méthodologies (gestion des connaissances et des savoir-faire, aide à l’innovation…).

Trouver les nouvelles compétences indispensables

Bref, le bureau d’études ne peut plus maîtriser seul le cycle de développement des nouveaux produits. Il lui faut s'entourer de compétences spécifiques dans de nombreux domaines, car il est illusoire de vouloir les maîtriser toutes parfaitement et rapidement.

C’est pourquoi on voit actuellement monter en puissance la notion de partenariat, qui à terme remplacera celle de sous-traitance.

Trois cas d'école

C’est pourquoi nous avons décidé de consacrer un important dossier à ce sujet dans le prochain numéro d’Industrie & Technologies qui paraîtra fin mars pour le Micad 2003. Outre la problématique générale, ce dossier traitera trois cas emblématiques de partenariat.

- Snecma Moteurs et Assystem Etudes créent une Joint Venture au Maroc pour l’étude de parties complètes du réacteur GP 7000 qui équipera l’A380.

- Rowenta confie à Activetech l’étude complète de l’aspirateur Artec, l’un des best-sellers du marché de l’entretien de la maison.

EADS Télécoms délègue à Brime Sas le développement d’un terminal d’entreprise après qu’il eu repris son bureau d’études breton.

De plus, nous avons rencontré une dizaine d’entreprises donneuses d’ordres ainsi que les principaux sous-traitants d’études pour qu’ils nous indiquent les bonnes pistes pour passer de la sous-traitance au partenariat.

Rendez-vous donc au tout début du mois d'avril pour ce dossier à ne pas manquer.

Et, en attendant, à la semaine prochaine pour une nouvelle lettre !

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies, suit depuis bientôt 22 ans l’informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM…). Il était jusqu’à une date récente rédacteur en chef de la lettre bimensuelle Systèmes d’Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles