Nous suivre Industrie Techno

La résistance au choc des composites analysée

Muriel de Véricourt

Sujets relatifs :

, ,
CZone for Abaqus de Dassault Systèmes

Principe de fonctionnement

Simuler le comportement des pièces en matériaux composites face aux phénomènes d’écrasement, en association avec les fonctions d’analyse des composites que proposait déjà le logiciel Abaqus FEA : c’est ce qu’offre le logiciel CZone for Abaqus, qui a été ajouté à la gamme d’outils de simulation Simulia, de Dassault Systèmes en décembre dernier. Le logiciel, basé sur une technologie développée par la société britannique Engenuity Ltd, détermine l’ampleur de l’écrasement des matériaux composites et les différents modes d’échec potentiels tels que le délaminage, la rupture ou le flambage. Il est alors plus facile de comprendre la capacité de résistance aux impacts d’une structure complète, tel un absorbeur d’énergie de choc pour l’automobile que ce soit au niveau de la zone de choc frontal ou de la structure d’appui de l’absorbeur.
 
Pourquoi IT y croit
 
Les matériaux composites occupent une place grandissante dans de nombreux secteurs car ils permettent d’alléger les structures. Mais leur comportement aux chocs reste mal connu. La forte hétérogénéité de ces matériaux est un vrai casse-tête pour les ingénieurs chargés de dimensionner par exemple les absorbeurs d’énergie. D’où l’intérêt de disposer d’outils de simulation dans ce domaine, comme en témoigne d’ailleurs l’intérêt affiché par un autre éditeur, le français ESI Group, qui a lancé un développement commun avec le Pôle de Plasturgie de l’Est.
 
Pour en savoir plus
 
Retrouvez plus d’informations sur CZone for Abaqus de Dassault Systèmes et solution composites d’ESI Group dans notre article « Matériaux composites : les débuts de la simulation de crash »

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec le projet PERSEUS, les biocomposites prennent le chemin de l’espace

Avec le projet PERSEUS, les biocomposites prennent le chemin de l’espace

Porté par l’ENSAM d’Angers, un projet de coiffe de petite fusée en biocomposites a été[…]

Léviter grâce à la lumière : la photophorèse passe à l’échelle macroscopique

Fil d'Intelligence Technologique

Léviter grâce à la lumière : la photophorèse passe à l’échelle macroscopique

Metabolic Explorer reçoit près de 10 millions d'euros pour accélèrer l’industrialisation de sa technologie de chimie verte

Metabolic Explorer reçoit près de 10 millions d'euros pour accélèrer l’industrialisation de sa technologie de chimie verte

Une méta-lentille pour miniaturiser les équipements de réalité virtuelle

Fil d'Intelligence Technologique

Une méta-lentille pour miniaturiser les équipements de réalité virtuelle

Plus d'articles