Nous suivre Industrie Techno

LA RELANCE DU PALIER MAGNÉTIQUE

Sonia Pignet

Sujets relatifs :

, ,
En décembre dernier, SKF a acheté S2M, le leader mondial du palier magnétique. Objectif : ouvrir de nouveaux débouchés pour cette technologie, tels que la climatisation, l'automobile, ou encore le médical.

S'il fallait choisir un seul terme pour qualifier les paliers magnétiques, ce serait "fiabilité". L'absence de contact entre la partie fixe et la partie mobile rend, théoriquement, la durée de vie du palier illimitée. Un atout qui en fait un produit très intéressant pour quelques machines tournantes aux besoins spécifiques. L'absence de maintenance, les hautes vitesses, les atmosphères spécifiques ou le vide, la grande précision ou encore une importante variation de température peuvent inciter les ingénieurs à choisir le palier magnétique. Mais cette technologie, qui existe depuis les années 1970, peine à s'imposer hors de ses secteurs traditionnels (principalement les compresseurs pour le pétrole et le gaz et les pompes turbomolécu-laires). « Le surcoût d'une machine équipée de paliers magnétiques par rapport au système classique se situe en général dans une fourchette de 0 à 30 % », explique Bruno Wagner, le responsable communication de S2M.

Avec l'arrivée de SKF, le palier magnétique s'offre une nouvelle chance. Le groupe a en effet l'ambition d'élargir son champ d'applications et de passer aux grandes séries. D'ici à cinq ans, le médical pourrait par exemple utiliser cette technologie pour des petites centrifugeuses ou dans des canons à rayons X. « Si nous présentons une solution compétitive, ce dernier débouché représente des milliers de pièces », envisage Jean Tournoux, le directeur général de SKF France.

Un fort potentiel de développement

Et SKF dispose des moyens nécessaires. « Nous avons 50 000 clients industriels dans le monde et certains pourront s'intéresser à cette technologie », estime Jean Tournoux. Outre l'accès au réseau commercial, SKF va également apporter à S2M l'aspect système, en proposant des solutions globales et non plus des composants. Et surtout, sa forte puissance industrielle. Achats, gestion de la chaîne logistique, ou encore fabrication, le leader mondial du roulement mécanique a des capacités d'industrialisation que ne possède pas S2M. « Nous avons la capacité de prendre des risques », résume Jean Tournoux. De quoi contenter S2M, qui, de son côté, a plein d'idées. Parmi ses projets les plus futuristes, l'automobile. « Si demain la voiture se met à la pile à combustible, il faudra des compresseurs. Pourquoi pas avec des paliers magnétiques ? », rêve déjà Maurice Brunet, le PDG de S2M. Des règlements en matière d'environnement pourraient aussi booster cette technologie pour le secteur de la climatisation. « Imaginons que le fréon disparaisse pour laisser sa place à un cycle d'air. Ce serait intéressant pour nous, même si ce n'est pas encore à l'ordre du jour », confie Maurice Brunet.

Sans regarder si loin, l'avenir de SKF-S2M pour les cinq prochaines années s'annonce tout de même souriant. « Aujourd'hui, nous recensons quatre applications connues de nos produits, qui offrent encore un fort potentiel de développement », indique Bruno Wagner. Dans le domaine des fluides gazeux, tout d'abord. Historiquement, la pompe à vide turbomoléculaire utilisée lors de la fabrication des semi-conducteurs (qui nécessite un vide extrêmement poussé) est le premier secteur d'utilisation des paliers magnétiques S2M. C'est aussi le plus important avec environ 40 % du chiffre d'affaires.

Des atouts qui devraient convaincre les industriels

On retrouve aussi des paliers magnétiques dans des compresseurs d'air pour les stations d'épuration. Les turboexpanders et les compresseurs pour l'extraction et l'exploitation du gaz représentent la seconde part du chiffre d'affaires de S2M. L'arrêt des machines est inenvisageable et les clients sont prêts à fortement investir pour s'assurer qu'il n'y aura pas de coupure dans le circuit du gaz. S2M est ainsi engagé dans le projet d'Ormen Lang, du nom d'un gisement de gaz sous-marin au large de la Norvège. Il doit fournir un compresseur destiné à être installé à 1 100 m de profondeur. Un contrat qui permet à la société d'améliorer encore son produit, aussi bien sur l'aspect mécanique (palier chemisé et système atterrisseur) qu'électronique (système de contrôle évolué).

Moins développées mais en forte croissance, les applications dans le domaine de l'énergie font aussi appel aux produits de S2M, avec des turbogénérateurs alliant bon rendement et meilleure compacité. « La récupération d'énergie lors de la détente est aussi un marché important à conquérir », souligne Bruno Wagner. Enfin, les machines-outils pourraient dans un avenir proche être équipées de paliers magnétiques. « Pour les broches qui doivent tourner à plus de 24 000 tours par minute, notre solution peut être bien meilleure que les roulements à billes, même si c'est 10 % plus cher », estime Maurice Brunet.

Rien que pour ces applications, Maurice Brunet espère déjà doubler son chiffre d'affaires pour atteindre 100 millions d'euros d'ici à cinq ans. À la clé : 200 embauches et la création d'un site de production.

LES RAISONS DU RACHAT

SKF possédait déjà une société fabriquant des paliers magnétiques au Canada. Grâce à l'acquisition de S2M, SKF se renforce dans les paliers magnétiques et devient leader sur cette technologie. Il consolide également sa position de leader dans le monde du roulement en ayant la possibilité d'offrir à ses clients une gamme plus large de produits. Quelques chiffres > SKF a acheté S2M pour 55 millions d'euros (auparavant il était déjà actionnaire à hauteur de 12 %). > Chiffre d'affaires monde de SKF : 6,3 milliards d'euros > Chiffre d'affaires de S2M : 50 millions d'euros. D'ici 2013, S2M prévoit de doubler son chiffre d'affaires et d'investir 20 millions d'euros dans la création d'un site de production. SKF veut faire du site actuel de S2M son centre de R et D en matière de paliers magnétiques.

LA TECHNOLOGIE

Le palier magnétique repose sur le principe de la suspension magnétique, qui permet à un objet d'être en lévitation dans un champ magnétique. Il est constitué d'un stator et d'un rotor, séparés par un entrefer de quelques dixièmes de millimètres. La suspension est assurée par des électroaimants asservis. Une fois en marche, il n'y a aucun contact entre le rotor et le stator, donc ni fr

SKF VA ÉLARGIR LES APPLICATIONS

Aujourd'hui - Le marché des paliers magnétiques est un marché de niches très fragmenté, mais en croissance. S2M estime que le volume du marché est de l'ordre de 80 millions d'euros en 2008. Les paliers magnétiques sont essentiellement utilisés dans le secteur du gaz (compresseurs, turboexpanders), de l'énergie (turbogénérateurs), de la fabrication des semi-conducteurs (pompes turbomoléculaires).

Demain - D'ici à trois ou cinq ans, les paliers magnétiques pourront équiper les broches d'usinage à grande vitesse de certaines machines-outils (un prototype est à l'essai chez Airbus, voir IT 897, page 8), et les turbomachines des systèmes de climatisation (des préséries équipent l'ICE allemand). À échéance plus lointaine, les appareils médicaux et de climatisation des véhicules sont des marchés potentiels pour les paliers magnétiques. SKF souhaite orienter la production vers des grandes séries.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0899

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

GOOGLE RELANCE LINUX DANS LE MOBILE

GOOGLE RELANCE LINUX DANS LE MOBILE

L'arrivée des premiers téléphones équipés d'Android, le système d'exploitation à base de Linux développé par le géant de l'Internet, donne une[…]

01/04/2009 | AlertesEvenement
Le microscope descend à l'échelle de l'atome

Le microscope descend à l'échelle de l'atome

Des métaux nobles issus du traitement des hydrocarbures

Des métaux nobles issus du traitement des hydrocarbures

Téléphoner sans parler

Téléphoner sans parler

Plus d'articles