Nous suivre Industrie Techno

La recherche climatique se dévoile au grand public

Océans, atmosphère, biosphère, continents... Le système climatique est une machine infiniment complexe. Comment l'observe-t-on ? Quelles prévisions peut-on en tirer ? Le CNRS détaille toutes les connaissances et outils dont nous disposons pour répondre à ces questions. Un livre exhaustif et plutôt technique.

Nous sommes en février 2010. Le sommet de Copenhague a déçu. L'ancien ministre de la Recherche Claude Allègre enfonce le clou avec L'imposture climatique. Son livre nie le lien entre le réchauffement de la planète et les émissions de gaz à effet de serre admis par la grande majorité des scientifiques. Non sans prendre quelques libertés avec la rigueur scientifique.

Expliquer dans le détail la recherche climatique

La réponse du CNRS met plus d'un an à venir. Ainsi nait Le climat à découvert - Outils et méthodes en recherche climatique. Cet ouvrage collaboratif fédère les plus éminents spécialistes de cette vaste discipline : physiciens, océanographes, historiens, biologistes... Son but : expliquer dans le détail la tâche complexe qu'est la recherche climatique. Sans cacher ses incertitudes. Une réponse honnête au simplisme de certains climato-sceptiques, à l'écart de la polémique. La préface, signée par le président du CNRS, Alain Fuchs, résume clairement la démarche : « réunir et coordonner des productions de grande qualité et accessibles à un public assez large sur le système climatique, le traitement des données, la modélisation du climat, les perturbations et leurs estimations, et, enfin, la prévision et la projection climatique. » Les grands chapitres de l'ouvrage sont posés. Sous la houlette des coordinateurs Catherine Jeandel, océanographe, et Rémy Mosseri, directeur de recherche au laboratoire de physique théorique de la matière condensée, ces points clés sont subdivisés en petits articles de deux ou trois pages, dont la rédaction est confiée aux spécialistes du domaine.

Voici donc de quoi devenir incollable en recherche climatique. En principe du moins. Côté contenu, on ne peut que s'incliner devant l'exhaustivité de l'ouvrage. Côté accessibilité, c'est moins réussi : le grand chercheur n'est pas nécessairement bon vulgarisateur. Les articles abusent parfois d'un jargon scientifique qui fleure bon le cours magistral de physique chimie. Plutôt indigeste pour le lecteur, fût-il l'ingénieur nostalgique de ses années de fac. Et la bouffée d'air ne vient pas des rares illustrations ou des schémas, qui semblent sortis tels quels de publications scientifiques. Autre problème : aucune transition ne guide le lecteur d'un article à l'autre. Difficile donc au lecteur néophyte de tirer un sens de cette masse considérable d'informations. Heureusement, les deux derniers chapitres, consacrés aux prévisions climatiques et à leurs enjeux apportent (un peu tardivement), une réponse indirecte aux affirmations de Claude Allègre.

Qu'en retient-on au final ? Une collection d'articles savants plus qu'un livre de chevet. Les amateurs de culture scientifique y trouveront une formidable encyclopédie, dans laquelle piocher pour approfondir tel ou tel questionnement lié au climat. Mais on ne peut s'empêcher de regretter un vrai travail éditorial, qui aurait forcé ce casting exceptionnel à produire un discours plus ludique.

LE LIVRE

LE CLIMAT À DÉCOUVERT Ouvrage collaboratif du CNRS sous la direction de Catherine Jeandel et Rémy Mosseri CNRS Éditions 285 pages, 39 euros.

ET AUSSI

CONTRE-ENQUÊTE Journaliste au service « sciences » du Monde, Stéphane Foucart, spécialiste du dossier climat, répond aux arguments climato-sceptiques de Claude Allègre et Vincent Courtillot. Le livre détaille aussi les attaques contre le Giec et décortique l'influence des lobbies dans un débat supposément scientifique. Bref, un livre pour plonger dans les méandres de la controverse climatique. Le populisme climatique De Stéphane Foucart Éditions Denoël 315 pages, 19 euros

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0938

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La créativité à la chaîne

La créativité à la chaîne

Pleins phares sur la créativité industrialisée. Pour systématiser la mise sur le marché de biens innovants, les industriels devraient s'inspirer de[…]

Obsolescence : faut-il souhaiter longue vie aux produits ?

Obsolescence : faut-il souhaiter longue vie aux produits ?

Errare tecnologicum est

Errare tecnologicum est

Faut-il manipuler le climat ?

Faut-il manipuler le climat ?

Plus d'articles