Nous suivre Industrie Techno

abonné

Analyse

La réalité virtuelle touchée du doigt

La réalité virtuelle touchée du doigt

© DR

Les systèmes à retour haptique associés à la réalité virtuelle permettent d’interagir avec une maquette numérique par le toucher. Le projet Mandarin a abouti à la création de prototypes de gants, dont une version simplifiée est désormais commercialisée.

La réalité virtuelle s’offre une touche de réalisme. Grâce au développement de dispositifs de contrôle à retour haptique, les objets d’un environnement virtuel se dotent d’une consistance et il devient possible de les saisir et de les sentir du bout des doigts. Cette forme plus poussée d’expérience immersive répond aux attentes des industriels. « Nos clients nous demandent des prototypes virtuels qui impliquent tous les sens », relève Lionel Bennes, chef de produit Human integrated manufacturing chez Optis, un éditeur de logiciels de prototypage virtuel.

Haption, spin-off du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), commercialise un gant à retour haptique, issu du projet Mandarin, dont il était partenaire avec l’Inria Rennes-Bretagne Atlantique, l’université de technologie de Compiègne (UTC) et Renault. Piloté par le CEA List et soutenu par l’Agence nationale de la recherche, le projet, portant sur la manipulation dextre haptique pour opérations industrielles en réalité virtuelle, s’est poursuivi de 2012 à 2016. Renault a fourni le cas d’usage : le démontage d’une batterie de véhicule électrique. « Il s’agissait de développer des outils permettant de former des opérateurs en amont pour la maintenance », indique Florian Gosselin, ingénieur de recherche au CEA List et coordonnateur du projet. Si la maquette numérique est de plus en plus utilisée par l’industrie en phase de conception, elle peut également être mise à profit pour réaliser la simulation d’assemblage. Objectif : vérifier la façon dont les pièces seront montées et démontées, identifier des erreurs pour les corriger, et assurer la formation des techniciens en environnement virtuel.

La conception assistée par ordinateur (CAO), qui consiste à dessiner[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1007

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 d'Industries & Technologies

Nous vous recommandons

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le constructeur automobile Volkswagen et l'éditeur de logiciel de CAO Autodesk ont travaillé ensemble pour moderniser le design du[…]

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Plus d'articles