Nous suivre Industrie Techno

La réalité virtuelle au service du nucléaire

Jean-François Preveraud
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La réalité virtuelle au service du nucléaire

Valider les process et équipements, tout en formant les opérateurs

© DR

Ingénieriste, équipementier et prestataire de services, Daher intègre une salle de réalité virtuelle pour améliorer ses fournitures dans le nucléaire. Il peut ainsi valider rapidement et à moindre coût des scénarios de démantèlement et y entraîner ses personnels très en amont des interventions réelles.

L’équipementier Daher profite du salon World Nuclear Exhibition (WNE), qui se tient du 14 au 16 octobre à Paris, pour montrer comment il entend utiliser la réalité virtuelle dans l’industrie nucléaire, notamment dans le cadre d’opérations de démantèlement, pour mettre au point des scénarios et entraîner les opérateurs avant qu’ils ne passent à l’acte.

Dans les industries de haute technologie, la réalité virtuelle permet de créer des simulations interactives, visuelles et sonores dans un environnement spécifique créé pour les utilisateurs. A l’aide de lunettes 3D, ils s’immergent dans un univers virtuel et testent une installation afin de mettre en évidence des erreurs de conception ou de processus avant un déploiement dans le monde réel. Cette technologie peut intervenir à chaque phase d’un projet industriel, depuis la conception jusqu’à la production en passant par l’optimisation des procédés et la formation des collaborateurs. Recourir à un tel équipement facilite les phases de test et améliore le savoir-faire et donc les prestations des opérateurs.

Etre capable de tester une installation, un produit ou une prestation de services avant même d’avoir fabriqué un premier prototype présente des avantages majeurs : diminution des investissements et de la durée des essais et mesures en réel, intégration des facteurs organisationnels et humains dès la phase de conception (ergonomie, sécurité, formation du personnel…), retour d’expérience en amont des opérations et diminution des risques, amélioration de la confiance dans les solutions proposées aux clients et aux autorités de sûreté et de qualification.

Implantée au cœur de l'ingénierie

Daher a implanté sa première salle de Réalité Virtuelle dédiée à des scénarios nucléaires, à Marignane Floricity dans les locaux de son Ingénierie Centrale Nucléaire. Elle a été réalisée en collaboration avec la société française Esi Group, spécialisée dans la simulation numérique avec sa solution IC.Ido. L’outil a d’ores et déjà été testé pour : la mise en place d’une usine de lavage et re-certification de cylindres nucléaires aux USA ; le traitement et reconditionnement de déchets sur le site STARC pour l’étude du renouvellement des installations de ventilation ; des projets de démantèlement d’installations nucléaires.

Cette installation va aussi être utilisée par l’ingénieriste dans ses autres secteurs d’activité que ce soit l’Aéronautique, les services industriels, la logistique ou l’ergonomie des postes de travail.

Pour en savoir plus : http://www.daher.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Les premiers éléments du cobot que développe l'IRT Jules Verne pour Airbus ont été exposés le 23 mai[…]

Les étudiants ingénieurs de l'UPS Toulouse développent un robot d'inspection de surfaces pour Airbus

Les étudiants ingénieurs de l'UPS Toulouse développent un robot d'inspection de surfaces pour Airbus

Trophées des ingénieurs, éolien offshore, prothèse robotisée … les meilleures innovations de la semaine

Trophées des ingénieurs, éolien offshore, prothèse robotisée … les meilleures innovations de la semaine

Un gravimètre plus précis grâce à la technologie quantique

Fil d'Intelligence Technologique

Un gravimètre plus précis grâce à la technologie quantique

Plus d'articles