Nous suivre Industrie Techno

La R&D ne connaît pas la crise

Thibaut De Jaegher

Sujets relatifs :

, ,
La R&D ne connaît pas la crise

© DR

Les investissements en recherche et développement n'ont pas faibli en 2008 selon une étude de l'Union européenne. Même s'ils progressent moins qu'en 2007, les budgets R&D ont progressé de 6,9 % dans le monde. L'industrie pharmaceutique et l'automobile demeurent les secteurs plus innovants.

L’édition 2009 du tableau de bord européen sur les investissements en R&D industrielle vient de sortir !

Bonne nouvelle, malgré la crise et même si l’année 2007 fut meilleure (avec 9 % de hausse), les investissements n’ont pas faibli. Les entreprises ont augmenté leur effort en 2008 de 6,9 % dans le monde, selon l’étude annuelle menée par l’Union européenne. Satisfecit, les Européens ont fait mieux que la moyenne en élevant leur effort de 8,1 %.

Mais une fois encore, la plus forte croissance en matière de R&D est à mettre au crédit des entreprises des pays émergents. La Chine voit ses investissements grimper de 40 %. En Inde, ils progressent de 27,3 %, à Taiwan de 25,1 % et au Brésil de 18,6 %.

Toyota leader incontesté

Concernant le classement entreprise par entreprise, le plus grand investisseur en R&D au monde reste Toyota avec 7,61 milliards d'euros investis. Mais dans le top 10, on retrouve deux entreprises de l’Union européenne. Volkswagen occupe la troisième place avec 5,93 milliards d'euros d'investissements en R&D et Nokia se classe huitième.
Les Etats-Unis demeurent incontournables, puisque cinq entreprises de nationalité américaine se placent dans les dix premiers.

La pharmacie N°1 mondial, l'automobile N°1 européen

Au niveau des secteurs, ce sont les produits pharmaceutiques et la biotechnologie qui emportent la palme de premier investisseur en R&D. Ils représentent près de 19 % des investissements dans le monde. De nombreuses entreprises ont d’ailleurs fortement accru leurs investissements en R&D, notamment Takeda Pharm. (+ 42,7 %), Boehringer Ingelheim (+21,9 %) ou Schering-Plough (+ 20,6 %).

Troisième investisseur au niveau mondial, le secteur automobile demeure prépondérant en Europe et au Japon. Il représente respectivement 25 % et 27 % des investissements en R&D dans ces deux régions. Certains constructeurs automobiles ont affiché un taux de croissance à deux chiffres l'année dernière. Volkswagen a par exemple accru son effort de 20,4 %, PSA Peugeot-Citroën de 14,4 % et Fiat de 14,1 %. D’autres ont en revanche réduit considérablement leurs investissements. Notons notamment Renault qui a contracté ses dépenses de 9,2 %, Daimler (-9,1 %), BMW (-8,9 %), Ford Motor (-2,7 %) et General Motors (?1,2 %).
 
Thibaut de Jaegher
 
L'étude complète ICI

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

En 2023, la mission Fluorescence Explorer (FLEX) de l’Agence spatiale européenne ira scruter la faible lumière infrarouge[…]

[Meilleures technos de l'année] Effervescence autour des vols spatiaux habités

[Meilleures technos de l'année] Effervescence autour des vols spatiaux habités

Sonde martienne, aile ionique, intelligence artificielle… les innovations qui (re)donnent le sourire

Sonde martienne, aile ionique, intelligence artificielle… les innovations qui (re)donnent le sourire

L’escorte CubeSats d’InSight remplit sa mission avec succès

L’escorte CubeSats d’InSight remplit sa mission avec succès

Plus d'articles