Nous suivre Industrie Techno

La qualité, enfin...

Sujets relatifs :

, ,

Partout, l'amélioration de la qualité est devenue l'obsession de l'industrie. Les industriels occidentaux ont été terrassés par un Japon qui, grâce à une mise en oeuvre systématique de la qualité, est à l'apogée de sa puissance industrielle. Dès lors, l'Europe et les États-Unis n'hésitent pas à emprunter aux Japonais les méthodes qui font leur force. Les cercles de qualité se mettent en place. Appliquée d'abord à l'amélioration de la qualité des produits et des processus de fabrication, la démarche s'est étendue petit à petit à l'ensemble de l'entreprise pour concerner aussi le respect des délais de livraison, la satisfaction des clients ou la motivation du personnel. On parle alors de qualité totale ou TQM (Total quality management).

Si la réduction des défauts de fabrication et la baisse du retour des produits après-vente constituent la priorité, la qualité vise aussi à réduire les coûts en faisant bien du premier coup et en limitant les retouches en fabrication. Les entreprises essaient de développer un esprit et une culture de la qualité, entretenus par des actions d'amélioration continue, sur le modèle du Kaizen au Japon.

La démarche sera formalisée en 1987 par l'édition des référentiels ISO 9001, 9002 et 9003, qui s'imposent lentement comme le sésame de la reconnaissance de la qualité au niveau international.

Aux États-Unis, dès 1986, Motorola applique la méthode Six Sigma, développée par l'un de ses ingénieurs, Mikel Harry, pour améliorer la qualité et l'efficacité des processus en "faisant parler" les statistiques. General Electric, sous la houlette de son charismatique PDG Jack Welch, rendra la méthode célèbre dans les années 1990 en la perfectionnant et en l'appliquant à toutes ses activités. Grâce à quoi, les économies générées par le conglomérat américain sont estimées à 1 milliard de dollars par an.

Cette année là

> Inauguration à Paris de la Cité de Sciences et de l'industrie. > Explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine. > Fernand Braudel publie L'Identité de la France.

ESPACE

La comète de Halley est visitée par des sondes.

AUTOMOBILE

Nissan présente la première "4 roues directrices" grand public : la Skyline

AGROALIMENTAIRE

Apparition en France du bifidus actif (ferment lactique) dans les préparations lactées.

PLASTURGIE

Le suisse Netstal propose des ateliers d'injection des plastiques intégrés.

ESPACE

Première station orbitale soviétique : la modulable station Mir.

BUREAUTIQUE

Canon invente le photocopieur couleur à laser.

MATÉRIAUX

General Electric Plastics met au point son alliage polyamide/PPO, le Noryl GTX.

PHARMACIE

Premier traitement par anticorps monoclonaux : l'Orthoclone OKT3 d'Ortho Biotech, contre le rejet lors d'une greffe d'un rein.

GRAND PUBLIC

Apparition en Europe du système de transmission de données RDS (Radio data system).

BIOTECHNOLOGIES

Recombivax HB de Chiron : premier vaccin obtenu par génie génétique à être autorisé.

TÉLÉCOMS

Radiocom 2000, premier service de téléphone mobile en France. Il utilise une technologie analogique propre à France Télécom.

ESPACE

Lancement du satellite français d'observation de la Terre Spot-1, par Ariane 1.

IBM

Bednorz et Mümmer, chez IBM, découvrent la supraconductivité haute température (35 K).

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0906

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Ariane 1 décolle

Ariane 1 décolle

Le 24 décembre, Ariane 1 décolle de la toute nouvelle base de Kourou, en Guyane française, au plus proche de l'équateur. L'objectif est de donner à[…]

01/12/2008 | 19871979
Le Dauphin 2 établit un record de vitesse

Le Dauphin 2 établit un record de vitesse

Les nanotechnologies peuvent démarrer

Les nanotechnologies peuvent démarrer

Coup d'envoi du Minitel

Coup d'envoi du Minitel

Plus d'articles