Nous suivre Industrie Techno

La puce RFID allie distance et précision de lecture

W. M.

Sujets relatifs :

, ,

- Grâce à une puce plus sensible et un design adapté, le suivi par RFID d'objets empilés gagne en fiabilité.

Le marché de la RFID (identification par radiofréquences) s'appuie sur deux techniques : la haute fréquence HF (13,56 MHz) et l'ultrahaute fréquence UHF (868 MHz). La première identifie des objets à moins de 1 mètre avec une fiabilité proche de 100 % même si les produits étiquetés sont les uns sur les autres dans un bac. L'UHF, en revanche, porte à plusieurs mètres mais elle peine à distinguer des objets empilés et reste sensible aux déperditions de signal dues à la présence de métal, par exemple. Jusqu'à présent...

La nouvelle gamme Trak UHF combine longue portée et précision de lecture. « Nous obtenons ce résultat en employant une puce plus sensible de dernière génération, conçue par NXP (ex-Philips Semiconductor), et en adoptant un design d'antenne à inductance plus élevée », explique David Derrien, le responsable marketing produits de Tagsys.

La gamme Trak UHF comprend quatre étiquettes. La première, DocTrak convient au suivi de documents. « Le taux de lecture testé atteint cinquante fichiers empilés », assure Tagsys. La seconde, RapidTrak, est adaptée à la lecture omnidirectionnelle d'articles stockés sur des étagères ou empilés sur un point de vente. La troisième, SureTrak, cible des applications logistiques à grands volumes et d'inventaire d'articles superposés de manière compacte. Enfin, la RxTrak lit des éléments peu volumineux, conditionnés sous forme de boîtes ou de bacs, comme dans les chaînes d'approvisionnement pharmaceutiques.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0903

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Labos de recherche, tremplin pour start-up : 4 pépites qui accélèrent le travail des chercheurs

Dossiers

Labos de recherche, tremplin pour start-up : 4 pépites qui accélèrent le travail des chercheurs

Qu'il s'agisse de confronter leur techno à de premiers usages, de peaufiner leur développement avant de s'attaquer à[…]

16/09/2021 | RechercheStart-up
Labos de recherche, tremplin pour start-up : Au III-V Lab, les machines d'épitaxie sont reines

Dossiers

Labos de recherche, tremplin pour start-up : Au III-V Lab, les machines d'épitaxie sont reines

Labos de recherche, tremplin pour start-up : 4 pépites techno qui dopent l'imagerie

Dossiers

Labos de recherche, tremplin pour start-up : 4 pépites techno qui dopent l'imagerie

Labos de recherche, tremplin pour start-up : 4 pépites techno au cœur de la matière

Dossiers

Labos de recherche, tremplin pour start-up : 4 pépites techno au cœur de la matière

Plus d'articles