Nous suivre Industrie Techno

La propulsion par pile à combustible testée en Europe

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
- Le projet HyChain expérimentera cette technologie sur 160 petits véhicules urbains dans quatre pays de l'Union européenne.

Après le projet Cute, qui a permis de tester la propulsion par pile à combustible sur une dizaine de bus à Madrid, Luxembourg et Londres, l'Union européenne de la recherche passe à la vitesse supérieure en lançant HyChain. Coordonné par Air Liquide, ce nouveau projet de quatre ans vise à tester en grandeur nature la pile à combustible alimentée à l'hydrogène sur quelque 160 petits véhicules urbains dans quatre États européens. Le budget total alloué s'élève à 40 millions d'euros, dont 17 millions financés par la Commission européenne.

« C'est la première opération de test à grande échelle dans le monde. Les expériences menées jusqu'ici se limitaient à quelques véhicules », note François Jackow, patron de la R&D d'Air Liquide. Autre nouveauté : la logistique de distribution de l'hydrogène. Au lieu de s'appuyer sur des stations de remplissage, comme dans les expériences menées jusqu'ici, le projet vise à développer le concept Clip-On, un nouveau réservoir en matériau composite d'une capacité de 20 litres d'hydrogène à 300 bars ou 2 litres à 700 bars. Intégrant le détendeur, ce réservoir fera office de cartouche, disponible dans les centres de distribution des fournisseurs de gaz comme Air Liquide. Près de 2 000 exemplaires seront mis en circulation.

Le projet regroupe vingt-quatre partenaires

Le test se déroulera dans quatre pays - Allemagne, France, Espagne et Italie - et portera sur quatre types de véhicules : fauteuils roulants, scooters et tricycles, petits véhicules utilitaires ou minibus. En France, c'est la région Rhône-Alpes qui est concernée avec, comme partenaire, la Communauté d'agglomération Grenoble Alpes Métropole.

Le projet regroupe vingt-quatre partenaires. Il sera mené en deux phases. Jusqu'en 2007, les industriels se chargeront de la fabrication des réservoirs, de la production des piles à combustible et de leur intégration avec le réservoir dans les véhicules de test. Les piles à combustible, d'une puissance de 250 W à 10 kW selon les véhicules destinataires, seront fournies par Masterflex, Paxitech, MES-DEA, Hydrogenics et Axane, filiale d'Air Liquide.

La seconde phase concernera le test en conditions réelles de 2008 à 2010. La remontée d'information permettra aux industriels impliqués d'améliorer la technologie de la pile à combustible, d'optimiser le processus de fabrication et de mettre au point la logistique. Avec une production d'une centaine de piles à combustible par an, l'industrie européenne dispose d'une première base pour un début d'industrialisation et de maîtrise des coûts. L'autre volet et de mieux appréhender les problèmes sociétaux liés à l'utilisation de la pile à combustible.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0875

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

les chercheurs du CTIF et de l'École centrale de Lille ont mis au point des mousses métalliques à base d'acier moins chères et plus résistantes que[…]

01/04/2009 | MATÉRIAUXR & D
MATÉRIAU

MATÉRIAU

TÉLÉCOMS

TÉLÉCOMS

ÉLECTROMÉNAGER

ÉLECTROMÉNAGER

Plus d'articles