Nous suivre Industrie Techno

La production vidéo 3D disponible pour le grand public

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
La production vidéo 3D disponible pour le grand public

Le HDR-TD10E de Sony, premier camescope 3D du marché grand public.

Sony introduit le premier camescope capable de prendre et de visionner sans lunettes des images et des vidéos en 3D.

Après la caméra 3D de Panasonic, voici le caméscope 3D. La production de vidéo 3D, réservée jusqu’ici aux professionnels, se met maintenant à la portée du grand public. Le premier appareil de ce type est dévoilé par Sony au CES, le plus grand salon d’électronique grand public qui se déroule à Las Vegas (Etats-Unis) du 06 au 09 janvier 2011.

Baptisé HDR-TD10E, ce caméscope utilise un système à double objectif intégré, dont les composants clés fonctionnent par paires : deux objectifs optiques Sony G, deux capteurs CMOS Exmor R et deux processeurs d’images BIONZ.
 
Le double objectif permet de prendre deux flux vidéos simultanés, destinés l’un à l’œil droit l’autre à l’œil gauche, pour créer par stéréoscopie l’illusion du relief. Un double système d’enregistrement assure le visionnage automatique de contenus 3D en Full HD (1 920 x 1 080 pixels) sur des écrans classiques 2D. Sur l’écran LCD de 3,5 pouces équipant l’appareil, il est possible de visionner les photos et vidéos 3D sans lunettes. On peut également lire en Full HD l’enregistrement 3D sur des téléviseurs 3D compatibles.
 
Le zoom optique x10 avec stabilisateur optique (mode actif) et la technologie de mise au point intelligente iAUTO sont également proposés en mode 3D aux côtés d’autres fonctionnalités innovantes.
 
Le HDR-TD10E dispose d’une mémoire flash de 64 Go. Il sera disponible en avril 2011 au prix public indiqué de 1 600 euros.
 
Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Débat] Faut-il accepter le stockage des données biométriques ?

[Débat] Faut-il accepter le stockage des données biométriques ?

Les systèmes de reconnaissance faciale, de l’iris ou des empreintes digitales se généralisent sur les terminaux[…]

Mohamed Sabt sécurise les smartphones

Mohamed Sabt sécurise les smartphones

Des vêtements ultratechniques pour lutter contre le chaud et le froid

Des vêtements ultratechniques pour lutter contre le chaud et le froid

Micro-électronique : Sabrina Fadloun explique sa thèse en 180 secondes

Micro-électronique : Sabrina Fadloun explique sa thèse en 180 secondes

Plus d'articles