Nous suivre Industrie Techno

La précision vaut de l’or

Jean-François Preveraud
La précision vaut de l’or

Simuler les dépôts électrolytiques pour optimiser les quantités déposées.

© DR

Avec l’envolé du cours des métaux précieux, l’optimisation des dépôts sur des pièces industrielles devient cruciale. Le Cetim a développé l’outil de simulation Castor Elec 3D pour aider les industriels.

Alors que le cours de l’or s’envole, les industriels qui utilisent ce métal précieux souhaitent optimiser l’épaisseur de la couche de métal déposée sur les pièces qu’ils produisent.

En effet, de 1 000 $ en 2010, l’once d’or est passée à 1 675 $ début octobre 2011. Dans ce contexte, nombre d’entreprises s’y reprennent à deux fois avant de déposer le fameux métal sur leurs bijoux, leurs produits de luxe (attaches de sacs, stylos …), ou leurs composants électroniques.
Contacté par un certain nombre d’industriels, le Centre Technique des Industries Mécaniques (Cetim), a développé le logiciel Castor Elec 3D, afin de simuler les montages électrolytiques en vue d’optimiser les dépôts de ces métaux précieux.

Fonctionnant en environnement Windows, Castor Elec 3D est un outil d’aide à la conception qui se substitue aux essais expérimentaux longs et onéreux. Il permet de valider et d’améliorer les produits existants en assurant une bonne répartition des épaisseurs de métaux précieux déposés et donc d’économiser sur la matière.

15 % d’économie chez Waterman

« Nous souhaitions réaliser des économies sur notre consommation de métaux précieux, qui est de l'ordre de 300 kg par an. Nous avons effectivement pu réduire cette consommation de 15 % en utilisant Castor Elec 3D. Ce logiciel nous a également permis de réduire d'environ un tiers le temps de conception de nos outillages. C’est déjà très rentable, mais nous pensons avoir encore des marges de progrès », explique Thierry Gendre, Responsable de production chez Waterman.

En maîtrisant l’empirisme, Castor Elec 3D est aussi un outil de compétitivité d’autant, qu’au-delà de l’or, ce logiciel est utilisable pour toutes applications industrielles et tous types de matériaux déposés par voie électrolytique.

De plus, il faut ajouter à ce logiciel l’expertise et le savoir-faire des équipes du Cetim dans les matériaux métalliques et les traitements de surface. Ses experts sont ainsi régulièrement sollicités pour accompagner les entreprises dans le choix de leurs matériaux, les types de procédés et de contrôles à mettre en œuvre tout au long de la chaîne de traitement, ou encore la mesure et le contrôle des épaisseurs de matériaux déposés.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.cetim.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles