Nous suivre Industrie Techno

La poussée du conseil en technologies

Industrie et  Technologies
Le Syntec-Ingénierie présentera lors de Rencontres de l'Ingénierie fin septembre les résultats d'une enquête sur ses métiers. En voici en avant-première les grandes lignes.


Une étude IDC de juillet 2007 pour l'Observatoire de branche (OPIIEC), et réalisée notamment pour le compte de Syntec-Ingénierie, révèle de fortes perspectives de croissance : +9% en 2007 pour un domaine de l'ingénierie particulièrement dynamique, le conseil en technologies. Les recrutements pourraient en effet y dépasser les 7 000 emplois, dont 3 500 créations nettes. Le conseil en technologies regroupe les activités de conseil en R&D, les études techniques, les études de faisabilité, la conception de produits, le prototypage, les essais, l'assistance à l'industrialisation...

Cette étude chiffre ce domaine d'activité à 5,3 milliards d'euros, pour un effectif de 65 000 personnes en France, dont 86 % proviennent de sociétés d'ingénierie. Une composante importante de ce secteur qui totalise 195 000 emplois. Dynamique, la croissance moyenne 2006 (qu'ont connu 2 entreprises sur 3) a été de + 8 %, avec un résultat net moyen de + 4,2 %.

Les principaux marchés des sociétés d'ingénierie, conseil en technologies sont : l'automobile, l'aérospatial & la défense, l'énergie et la mécanique. 77 % d'entre elles travaillent pour plusieurs industries.

Des difficultés pour recruter

Les salariés se répartissent entre ingénieurs (68 %) et techniciens (32 %). Leurs compétences relèvent de : la mécanique à 27 %, puis de la CAO/calcul/simulation à 17,5 %, et de quatre spécialités (télécoms ; automatismes, contrôle-commande ; électronique) qui représentent chacune 10 % des emplois. Le turn-over dans cette branche est modéré : environ un tiers des salariés ont cinq à dix ans d'ancienneté ; un tiers davantage.

75 % des sociétés interrogées font part de difficultés à recruter. La pénurie d'ingénieurs est le défi auquel sont confrontées aujourd'hui ces sociétés. Les principales compétences en tension sont la mécanique générale ou spécialisée (matériaux, plasturgie, structures...) et le calcul/simulation.

Le développement de ce domaine est largement dû à une externalisation croissante des prestations de conception et d'industrialisation de produits par les industriels, ainsi qu'à la professionnalisation de ces fonctions au sein des sociétés d'ingénierie de produits. Elles sont reconnues comme les partenaires incontournables des industriels pour des développements technologiques dans plusieurs domaines : automobile, aéronautique...

Faire face à plus de projets globaux

De fortes perspectives de croissance sont envisagées soutenues par les stratégies "plus de nouveaux produits, plus souvent" et par la nécessité d'incorporer plus de valeur ajoutée et d'innovation à leur conception (respect de l'environnement...) de la part des donneurs d'ordres .

La majorité des sociétés d'ingénierie pratiquent l'off-shore (délocalisation dans des pays émergents) une condition nécessaire de l'optimisation de leurs ressources, pour une part limitée de leurs projets. Ce taux (3 % du CA de ce domaine aujourd'hui) pourrait doubler d'ici trois ans, mais devrait plafonner.

Les industriels confient aux ingénieries des missions de plus en plus complètes avec les responsabilités correspondantes, un autre défi. La part de projets au forfait, aujourd'hui 58 %, atteindrait 64 % dans 3 ans.

En savoir plus les Rencontres de l'Ingénierie se dérouleront le 27 septembre à la Cité des Sciences et de l'Industrie de Paris-La Villette.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.syntec-ingenierie.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles