Nous suivre Industrie Techno

La poubelle livre son niveau de remplissage

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

,
Équipée d'une sonde électronique, elle connaît en temps réel son niveau de remplissage et avertit lorsqu'elle doit être vidée.

Quoi de plus banal qu'une poubelle ? Pourtant, BH Technologies en fait un produit high tech. Installé sur les conteneurs de déchets recyclables (verre, plastique, papier...), son système électronique Syren mesure le niveau de remplissage et transmet l'information au central de gestion. Ainsi, fini les débordements et les vidages inutiles !

Disposés à différents endroits de la commune, les conteneurs sont remplis par apports volontaires. L'une des difficultés des services de collecte est de connaître le rythme de remplissage, très variable en fonction de la saison, la topologie des lieux, la présence ou non de touristes, l'organisation de fête, etc. Or l'optimisation des tournées de ramassage passe par la disponibilité en temps réel de cette information.

Le service Syren proposé par HB Technologies aux communes vise à satisfaire ce besoin. Le module électronique posé en haut du conteneur comprend principalement une sonde aux ultrasons, un processeur, un émetteur radio et une antenne, le tout alimenté par une pile au lithium offrant une autonomie de dix ans.

Taux de remplissage mesuré par ultrasons

L'information sur le niveau de remplissage de chaque conteneur est accessible en temps réel depuis un simple navigateur Internet. Elle est rafraîchie trois fois par jour. Le service de collecte peut ainsi optimiser ses tournées de façon à prévenir les débordements et n'intervenir que sur les conteneurs pleins.

Le taux de remplissage est mesuré par ultrasons. Pour la transmission de l'information vers central, HB Technologies a opté pour une technologie radio propriétaire à 860 MHz. Contrairement à la solution traditionnelle s'appuyant sur le réseau de téléphone mobile GSM, elle nécessite la mise en place d'un réseau privé de répéteurs et concentrateurs pour relayer l'information jusqu'au central. Mais elle offre l'avantage de réduire la consommation de courant au point de rendre le remplacement de la pile inutile. Il en découle une baisse des coûts de plus de 40 %, estime Éric Habib, le directeur général de BH Technologies. « Dans les solutions utilisant les réseaux GSM, il faut remplacer la pile tous les 18 à 36 mois ». La suppression de cette opération rend possible l'encapsulation du module électronique dans la résine, assurant ainsi robustesse et protection contre le vandalisme.

Le développement a été mené entièrement en interne. Présente déjà dans la gestion de l'éclairage public, la société dispose de toutes les compétences nécessaires avec un bureau d'études électronique de cinq ingénieurs. Le projet représente un investissement de 1 million d'euros, dont un quart est couvert par une aide à l'innovation de l'ex-Anvar. La fabrication de série est sous-traitée.

Le déploiement a commencé à Grenoble (Isère) avec aujourd'hui 300 conteneurs et un réseau radio de 30 répéteurs et 2 concentrateurs. Il est en train s'étendre à Ajaccio, Rennes, Tours, l'île de Ré, Montreuil... À l'horizon 2010, Éric Habib espère placer 15 000 conteneurs en France et à l'étranger, générant entre 6 et 8 millions de revenus supplémen- taires. À Grenoble, le service Syren est proposé à la commune à 15 euros par conteneur et par mois.

L'ENTREPRISE

- Fondée en 1998, à Grenoble, BH Technologies offre aux communes des services de gestion de l'éclairage, des déchets et de l'énergie - 30 personnes - Chiffre d'affaires 4 millions d'euros en 2007

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0899

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies