Nous suivre Industrie Techno

abonné

La pollution sous contrôle

Fabien Goubet

Sujets relatifs :

,
Dans un contexte d'inflation des contraintes réglementaires et de montée en puissance des préoccupations environnementales, maîtriser la qualité de l'air et de l'eau est incontournable pour assurer le développement serein d'un site. De nouveaux systèmes miniaturisés permettent aux industriels une surveillance en continu.

Qu'il s'agisse de maîtriser les émissions de gaz ou de poussières dans l'atmosphère, ou encore la contamination des eaux par des métaux lourds, la demande des industriels en instruments de suivi de la pollution ne cesse de croître. Enjeu : respecter la réglementation et au-delà, répondre à la demande sociétale de protection de la santé publique et de l'intégrité environnementale. Les constructeurs proposent une offre qui se renouvelle rapidement au rythme de l'évolution des besoins des industriels. Dans le secteur de l'air, on voit ainsi apparaître des capteurs miniatures en réseau, bien plus simples à utiliser - et moins coûteux - que les appareils habituels. En effet, à l'heure actuelle, les méthodes dites de référence, reconnues par la directive européenne sur la qualité de l'air de 2008, nécessitent de lourds appareillages, comme des spectromètres, très coûteux et complexes à utiliser et à entretenir. Ce qui exclut de facto les entreprises les plus modestes. En outre, bien que très précis, ils ne fonctionnent pas en continu, mais analysent en laboratoire des échantillons d'air prélevés ponctuellement. Autrement dit, on ne sait rien de ce qui se passe entre deux mesures...

Mesurer en continu la qualité de l'air ambiant

Une alternative satisfaisante est récemment arrivée sur le marché. Moins encombrants, moins chers, les nouveaux capteurs sont également moins précis que les analyseurs de référence, un facteur 1 000 existant entre les deux types d'appareils. « De tels capteurs ne remplaceront jamais les analyseurs de référence, prévoit Bruno Aubert, dirigeant du fabricant de microcapteurs Cairpol. Mais ces instruments permettent d'effectuer des mesures complémentaires. » Car c'est bien là que réside l'avantage de ces capteurs miniatures : installés à différents points stratégiques d'un site industriel, ils permettent de mesurer en permanence la qualité de l'air ambiant. C'est ainsi que Cairpol a conçu les Cairclips. Ces appareils sont capables de surveiller directement dans l'air extérieur la présence de polluants tels que le sulfure d'hydrogène ou l'ammoniac. Pour un peu moins de 30 000 euros, ils[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0956

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2013 d'Industries & Technologies

Nous vous recommandons

Compacteur monobloc

Compacteur monobloc

Dédié aux entreprises industrielles, à la grande distribution, à l'industrie et aux collectivités, ce compacteur est adapté à la collecte sélective[…]

Enduit haute résistance au feu

Enduit haute résistance au feu

Canalisations en acier inoxydable haute performance

Canalisations en acier inoxydable haute performance

Compacteur monobloc

Compacteur monobloc

Plus d'articles