Nous suivre Industrie Techno

La PME métamorphosée

Mirel Scherer

Sujets relatifs :

,
- En s'appuyant sur la mécatronique, l'entreprise de vingt-cinq personnes est passée du rôle de distributeur à celui de PMI innovante...

Comment passer du rôle de simple distributeur de composants pneumatiques et électromécaniques à celui de PME innovante et, au passage, mécatronique ? Le parcours de Delta Équipement illustre cette métamorphose et livre les clés de cet itinéraire enviable. Mis sous les feux de la rampe à l'occasion des trophées du salon Industrie 2004 pour son produit innovant Bagair, la petite société de La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine) a été créée en 1976 par Yves Daunas pour commercialiser des produits pneumatiques et électromécaniques fournis par différents fabricants. « Cela nous a permis de tisser un réseau de partenaires qui compte aujourd'hui quelque 200 sociétés dans 45 pays et affiche quelque 9 000 projets menés en commun », explique le président de Delta Équipement, dont la flamme innovante est toujours aussi vive trente ans après la création de son entreprise.

Optimiser le processus d'automatisation

La société a connu, il y a quatre ans, une remise en cause importante. « Nous nous sommes rendus compte que le rôle de distributeur ne correspondait plus aux attentes du marché et qu'il fallait passer à une activité à plus forte valeur ajoutée, indique Yves Daunas. Les industriels, aussi bien les grands que les petits, ne cherchent plus le composant idoine mais une solution globale et innovante capable d'améliorer l'efficacité de leurs moyens de production. L'objectif étant toujours le même : gagner quelques secondes sur le temps de production et assurer un retour rapide sur l'investissement dans les moyens de fabrication. » L'optimisation financière de processus d'automatisation est donc devenue la spécialité première de cette PME et c'est dans ce contexte qu'intervient la mécatronique. Antirebond de fermeture de moule, système d'antivibration sur un boîtier électronique, dispositif de positionnement de pièces, armoire à débit optimisé, motorisation brushless avec contrôleur intégré..., chaque projet est un mouton à cinq pattes qui met en oeuvre des technologies et des compétences différentes : mécaniques bien sûr, mais aussi pneumatiques, électroniques et informatiques.

Facile à dire, mais difficile à faire. Comment, en effet, répondre à ce défi quand on est une petite entreprise de 25 personnes (moyenne d'âge 31 ans), dont la moitié de l'effectif a été renouvelée depuis trois ans ? « Notre réseau nous a transformés en une entreprise élargie », répond l'ingénieur. Chacun de nos trente-deux partenaires fabriquant des produits est en effet spécialisé dans un domaine et fait bénéficier à Delta de sa capacité d'étude et de création : plus de 300 ingénieurs recherche et développement sont ainsi prêts à plancher sur un casse-tête technique.

Chez Delta Équipement, quatre ingénieurs spécialisés dans la mécanique, l'électronique, etc., assurent, grâce à des outils de CAO et des bancs de test, les travaux de recherche et développement. S'y ajoutent les responsables d'activités chargés du suivi des différents projets, car la réactivité est l'un des atouts de cette petite structure. « Nous assurons la réalisation des solutions dans des domaines comme le contrôle de position, le vide, le contrôle de mouvement... mais l'électronique de commande est sous-traitée », indique Yves Daunas, qui qualifie ses techniciens d'« artisans du mouvement ».

Étendre son champ d'application

Cette complémentarité de compétences n'a pas été de trop pour la mise au point du vérin de sécurité Bagair (voir encadré ci-dessus). Elle est aussi indispensable pour attaquer des secteurs variés comme l'automobile, les industries du verre et du caoutchouc, etc., qui font appel au savoir-faire de Delta Équipement. Pour mieux assurer, par exemple, le tri ou le collage à très haute cadence. Le responsable cite ainsi l'exemple de l'emboîtement de petits axes sur les ceintures de sécurité d'automobiles : « Il a fallu imaginer un système capable de contrôler le montage d'un axe et de vérifier, pendant la fabrication, la présence de milliers d'axes. »

Ou celui d'un autre sous-traitant d'automobiles qui a gagné, grâce à la solution imaginée par les ingénieurs de Delta Équipement, cinq secondes sur le cycle de production. Soit 15 000 euros, ce qui lui a permis de récupérer l'investissement en seulement six mois de fabrication... Qui dit mieux ?

L'ORGANISATION

- Quatre ingénieurs, de formations différentes, suivent de A à Z des projets distincts les uns des autres. - Si les compétences manquent sur un domaine, la société peut faire appel à son réseau de partenaires qui compte trente-deux entreprises.

BAGAIR UN VÉRIN DE SÉCURITÉ

Utiliser le principe de l'airbag dans le domaine du pneumatique... c'est simple, mais il fallait y penser. - Baptisé Bagair, le dispositif, développé par Delta Équipement, en collaboration avec Giat Industries et avec l'aide de l'Anvar, fonctionne comme un vérin standard et sera commercialisé à la fin de cette année. Son originalité : il peut à tout moment, sans air comprimé ni électricité, être déclenché avec juste quelques volts (une pile de 800 mA suffit) et se verrouiller mécaniquement en position de sécurité. Une cartouche assure le mouvement du vérin grâce à son explosion. Le système s'applique à tous les types de vérins et peut être utilisé dans toutes les applications à haute sécurité. Points forts - Déclenchement instantané - Absence de maintenance - Facilité d'installation

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0866

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies