Nous suivre Industrie Techno

La plate-forme d'OCP gère la rareté

Youssef Belgnaoui

Sujets relatifs :

, ,
La plate-forme d'OCP gère la rareté

© D.R.

Le répartiteur pharmaceutique a mis en place une structure logistique pour assurer une livraison sécurisée des produits présentant un caractère de rareté.

Un répartiteur pharmaceutique a des obligations de services publics. Il doit mettre à la disposition des pharmaciens, partout en France et en moins de 24 heures, 90 % du catalogue (25 000 produits dont 8 500 médicaments), et posséder un stock d'au moins deux semaines de consommation. Pour répondre à ces objectifs, l'OCP dispose d'une structure logistique parfaitement huilée. Le leader du marché français possède 49 établissements de répartition dont certains intègrent des dispositifs de préparation de commandes automatiques très performants.

Reste qu'il est impossible de stocker dans tous ces établissements des produits à très faible rotation, très coûteux ou à péremption très courte et des accessoires ayant des milliers de références. Quand ces produits n'étaient pas disponibles dans un centre de répartition local, ce dernier faisait appel à la plate-forme régionale qui s'adressait au centre national à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) qui, si le produit n'était toujours pas en stock, commandait le produit au laboratoire. Les délais de livraison atteignaient alors cinq à dix jours. « Désormais, 90 à 95 % de ces produits sont disponibles sur la plate-forme Exostiv », assure Jean-Pierre Houssin directeur logistique à l'OCP.

En moins de 24 heures partout en France

Cette nouvelle plate-forme, installée à Roissy (Val-d'Oise) sur 5 000 m2, regroupe plus de 20 000 références. Il aura fallu trois ans et 3 millions d'euros d'investissement (hors bâtiment) pour la conception de ce processus logistique destiné à prendre en collection et livrer toutes les références commandées moins d'une fois par mois. Les produits présentant un caractère de rareté sont désormais livrés partout en France sous sachet scellé en moins de 24 heures par la route, le train ou l'avion. Des procédures particulières ont été élaborées avec les transporteurs pour réaliser une prestation de qualité.

« Alors que les standards de la profession affichent un taux de 98 % de colis arrivant en temps et en heure, nous visons les 100 %. Un système de bonus-malus a été instauré avec nos partenaires pour les intéresser au résultat », rapporte Jean-Pierre Houssin. La précision des livraisons est ainsi assurée.

Sur la plate-forme, un gigantesque magasin automatisé, conçu par Knapp et comprenant 15 708 plateaux, fiabilise la préparation de commandes. Les plateaux accueillent de un à quatre bacs de différentes tailles dans lesquels sont stockés un à plusieurs produits. Les plateaux contenant les produits commandés sont acheminés automatiquement par convoyeur vers un opérateur. Le bac contenant le produit commandé est éclairé et la quantité à saisir est indiquée sur un afficheur. L'opérateur scanne le code-barres du produit et la trappe de l'ensacheuse s'ouvre si le produit correspond effectivement à la commande. Sur le sachet scellé est imprimé le centre OCP et l'adresse de l'officine destinataire. Les sachets sont alors convoyés par tapis roulant vers une zone de tri où un opérateur les répartit dans les cartons expédiés aux établissements OCP.

La plate-forme Exostiv dispose d'une zone de stockage pour 4 000 produits spécifiques qui ont des dimensions empêchant leur ensachage ou leur entreposage dans le magasin automatisé qui gère 17 000 références. Des opérateurs y préparent manuellement les commandes dans les cartons expédiés aux établissements OCP. Le contenu des cartons à destination des centres OCP est ensuite contrôlé avant l'expédition. « Nous ne recherchons pas la productivité mais la qualité. Notre objectif est d'atteindre zéro défaut à la sortie », conclut Daniel Mercier, directeur marketing.

EN BREF

Le problème - Stocker des produits rarement commandés par les pharmaciens. La solution - Une plate-forme et une organisation logistique dédiées à la gestion de ces produits.

LA CHAÎNE DU FROID PRISE EN COMPTE

- La plate-forme Exostiv sécurise partout en France la livraison aux pharmacies des produits présentant un caractère de rareté. Un magasin automatisé traite 85 % des 5 000 lignes de commandes quotidiennes. Pour assurer la livraison en moins de 24 heures, un plan de transport spécifique a été élaboré. - OCP veut aller plus loin. Dès septembre, la plate-forme s'attaque aux produits rares conservés en zone réfrigérée. Une chambre froide a été construite pour entreposer 300 références. Pour ne pas rompre la chaîne du froid, l'OCP a conçu une caisse isotherme qui assure le maintien de la température pendant 53 heures !

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0894

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine : Merck et EOS impriment des médicaments sur mesure

Pour bien commencer la semaine : Merck et EOS impriment des médicaments sur mesure

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

ABB dope ses robots de logistique avec l’IA du californien Covariant

ABB dope ses robots de logistique avec l’IA du californien Covariant

Impression 3D, nanotubes de carbone, AirCyber… les meilleures innovations de la semaine

Impression 3D, nanotubes de carbone, AirCyber… les meilleures innovations de la semaine

Comment Airbus a utilisé Palantir pour assurer la montée en cadence de l’A350

Comment Airbus a utilisé Palantir pour assurer la montée en cadence de l’A350

Plus d'articles