Nous suivre Industrie Techno

abonné

La plastronique ouvre des perspectives aux industriels

Adrian de San Isidoro

Sujets relatifs :

,
Miniaturisation des composants, réduction des étapes d'assemblage, liberté de design : en rendant le plastique intelligent, la plastronique ouvre tout un champ de possibles aux concepteurs. Des avantages qui se traduisent par d'importantes économies, du prototypage à la production.

Rendre intelligent chaque millimètre de plastique : c'est l'ambition de la plastronique. Cette nouvelle discipline issue de la mécatronique, qui combine plasturgie et électronique, offre la possibilité aux éléments conducteurs d'énergie d'épouser les formes d'objets en 3D. Antenne, écran incurvé des téléviseurs ou coque des portables : la plastronique se glisse dans tous les recoins du plastique. Et permet ainsi de miniaturiser les composants électroniques en réduisant la taille des circuits imprimés (PCB). Un avantage qui offre des perspectives industrielles alléchantes. « Bosch a ainsi diminué la taille de ses capteurs de pression ESP [Programme de stabilité électronique, NDLR] de 16 à 10 mm et les a standardisés à toutes les voitures », explique Luc Uytterhaeghe, directeur général du pôle européen de plasturgie (PEP). « Avant, il fallait les calibrer en fonction des dimensions des véhicules. » Aujourd'hui, ces pièces de sécurité cruciales utilisées pour le freinage et le contrôle de la trajectoire des voitures sont produites à des millions d'exemplaires chaque année par l'équipementier allemand.

Inventée à la fin des années 1990, la plastronique prend son essor outre-Rhin en 2005, grâce à la mise au point de techniques de métallisation comme le Laser direct structuring (LDS). Cette technologie dessine au laser les zones des pièces plastiques où déposer, par bain chimique, les pistes en cuivre qui assurent la conduction entre les différents composants électroniques. Idéal pour s'affranchir des contraintes du PCB, plat et incapable d'exploiter les surfaces en 3D. Récemment, un autre procédé a été élaboré : la projection plasma. Cette technique optimisée par la société autrichienne Plasma Innovation permet de déposer la poudre de cuivre directement sur la pièce plastique, sans passer par l'étape chimique. « Les industriels gagnent en autonomie dans la chaîne de montage : ils n'ont plus besoin de sous-traiter et augmentent leurs rendements », ajoute Luc Uytterhaeghe.

Conduire l'électricité via des polymères

Malgré un[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0971

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 d'Industries & Technologies

Nous vous recommandons

La mécatronique au service de la performance énergétique

La mécatronique au service de la performance énergétique

Optimisation ou combinaison de sources d'énergie, transmissions novatrices ou maintenance à distance, les innovations nées de[…]

La smart mécanique

La smart mécanique

La smart mécanique

La smart mécanique

Le roulement mesure les efforts en temps réel

Le roulement mesure les efforts en temps réel

Plus d'articles