Nous suivre Industrie Techno

La pile à combustible en test dans un centre de données

B. R.
La pile à combustible en test dans un centre de données

Cette pile à combustible offre comme principal atout sa compacité.

© D.R.

- Pour la première fois en France, une société d'hébergement informatique teste une pile à combustible comme alimentation de secours.

L'hébergeur informatique Telecity Redbus vient de démarrer l'expérimentation d'une pile à combustible dans son data center à Paris. Si, au terme de trois mois d'essai, elle lui donne satisfaction, il la substituera progressivement aux groupes électrogènes utilisés aujourd'hui comme alimentation de secours.

D'une puissance de 5 kW, la pile à combustible, fournie par Ida Tech, correspond à la technologie PEMFC (à membrane échangeuse de protons). Elle fonctionne à l'hydrogène ou au méthanol, deux combustibles livrés par Air Products.

Telecity Redbus veut étudier les contraintes de mise en oeuvre d'une telle source d'énergie. Parmi les points à l'étude figure l'approvisionnement en combustible par des bombonnes qui, pour une question de sécurité, sont installées à l'extérieur du bâtiment. Or, la sécurité du matériel est justement l'une des deux raisons principales pour lesquelles certaines entreprises choisissent aujourd'hui d'héberger physiquement leurs équipements informatiques dans un data center. L'autre raison est la réduction des coûts.

L'intérêt de la pile à combustible réside dans sa compacité, ce qui lui vaut d'être exploitée dans le secteur des transports. Mais son principal inconvénient reste son prix très élevé.

« Notre préoccupation n'est pas de faire des économies, explique le directeur général Stephane Duproz, mais plutôt d'anticiper les réglementations environnementales auxquelles nous devrons bientôt nous plier. »

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0889

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

Nawatechnologies est connue pour ses supercondensateurs à nanotubes de carbone. Elle pourrait bientôt utiliser ces nanotubes dans des[…]

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

[Dossier] L'hydrométallurgie pour recycler les batteries lithium-ion en boucle fermée

[Dossier] L'hydrométallurgie pour recycler les batteries lithium-ion en boucle fermée

Autour de l'IRT Jules Verne, un consortium pour accélérer le recyclage des pales d’éoliennes

Autour de l'IRT Jules Verne, un consortium pour accélérer le recyclage des pales d’éoliennes

Plus d'articles