Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

La pale d’éolienne géante de Siemens en transit

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,
La pale d’éolienne géante de Siemens en transit

Les moules qui ont servi à produire ces éoliennes font la largeur d'un A380 !

© DR

Des pales de 75 mètres de long pour une éolienne de Siemens, soit les plus grandes produites à ce jour, ont été transportées depuis l’usine jusqu’au littoral en vue de l’implantation sur le parc offshore d’Østerild, au large du Danemark. Un voyage hors-normes.

Un convoi de 85 mètres de long, 320 kilomètres de route, 9 ronds-points… Il y a plus d’une embuche entre l’usine de production allemande des pales d’éoliennes B75 de Siemens, et le site d’assemblage au Danemark à proximité du parc offshore expérimental d’Østerild.

Revivez en vidéo les moments forts de l’expédition peu banale de cette pale d’éolienne géante :
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

Un nouveau rapport du Plan de Transformation de l'économie française du Shift Projet vient de paraître, le 18 novembre,[…]

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

Horizon Hydrogène 2021 : l’ambition de produire de l’hydrogène offshore se concrétise pour Lhyfe

Horizon Hydrogène 2021 : l’ambition de produire de l’hydrogène offshore se concrétise pour Lhyfe

« Parler d'implémentation industrielle de production de carburants solaires est prématuré », avertit Antoine Fécant, lauréat du prix Espoir de l’IMT-Académie des sciences

« Parler d'implémentation industrielle de production de carburants solaires est prématuré », avertit Antoine Fécant, lauréat du prix Espoir de l’IMT-Académie des sciences

Plus d'articles