Nous suivre Industrie Techno

La nature, ça vous inspire ?

Ridha Loukil
La nature, ça vous inspire ?

© J.C. Bertin pour IT

Savez-vous que le célèbre Velcro reproduit les fonctions adhésives des graines de bardane, que les verres autonettoyants de Saint-Gobain appliquent le procédé d’antimouillage des feuilles de lotus, que le nez du Shinkansen, le TGV japonais, emprunte sa forme au bec du martin pêcheur, ou encore que les écrans Mirasol de Qualcomm utilisent le principe d’interférométrie optique des ailes de papillon? On murmure même que Gustave Eiffel, lorsqu’il a dessiné sa Tour, s’était inspiré de la structure du fémur ! Tous ces produits découlent du biomimétisme, une démarche qui consiste à s’inspirer de la nature. Elle offre une voie originale d’innovation de plus en plus prisée dans l’industrie. Fort de ses 3,8 milliards d’années d’évolution, le vivant recèle un potentiel insoupçonnable d’idées pour les centres de recherche et les bureaux études. Prenons l’exemple des systèmes d’évitement dans l’automobile. En observant comment certaines espèces de poisson nagent en banc sans jamais se toucher, Nissan découvre que le secret réside dans leur faculté à percevoir l’environnement et à réagir vite. Un fonctionnement qu’il teste actuellement sur des robots mobiles avant de le transposer aux voitures. Une chose est sûre : le biomimétisme s’impose petit à petit comme une nouvelle voie d’innovation. Certes, la démarche n’est pas toujours simple à mettre en oeuvre. Elle remet en cause le modèle traditionnel de résolution des problèmes, bouscule les habitudes de la R&D et réclame un dialogue étroit entre ingénieurs et biologistes. Le résultat est loin d’être garanti. On le voit avec l’avion à ailes battantes. Il n’a jamais fonctionné. Mais c’est une voie qui mérite d’être explorée. Les innombrables innovations bio-inspirées, présentées ce mois-ci dans notre dossier de couverture, montrent que le jeu en vaut la chandelle. Alors, êtes-vous inspirés ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Après l'orbite basse, Rocket Lab vise la Lune

Après l'orbite basse, Rocket Lab vise la Lune

A l'occasion du 70ème Congrès international d'astronautique (IAC 2019) qui se tient cette semaine à Washington,[…]

22/10/2019 | SpatialSatellite
Au salon K 2019, la plasturgie innove dans la simulation et la fabrication additive

Au salon K 2019, la plasturgie innove dans la simulation et la fabrication additive

La première éolienne flottante de WindFloat Atlantic prend le large

La première éolienne flottante de WindFloat Atlantic prend le large

« Il faut développer des solutions de détection adaptées », clame Nicolas Arpagian (Orange Cyberdéfense)

Interview

« Il faut développer des solutions de détection adaptées », clame Nicolas Arpagian (Orange Cyberdéfense)