Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

La Nasa valide le développement du lanceur SLS, le plus puissant jamais créé

Julien Bergounhoux

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La Nasa valide le développement du lanceur SLS, le plus puissant jamais créé

Vue d'artiste de la version de 70 tonnes du Space Launch System.

© NASA - MSFC

L'Agence spatiale américaine vient d'annoncer que son programme de lanceur lourd, le Space Launch System, a passé un examen minutieux avec succès et est désormais entré dans sa phase de développement. Le SLS prendra la suite de la navette spatiale pour les vols habités américains, et servira à plus long terme à l'envoi d'astronautes sur la planète Mars.

La Nasa a annoncé mercredi 27 août qu'elle a terminé un passage en revue majeur de son programme Space Launch System (SLS), le lanceur lourd qu'elle développe depuis 2011 pour des missions d'exploration humaine allant au-delà de l'orbite terrestre. Elle a approuvé le passage du programme à sa phase de développement, une première pour un véhicule de ce type depuis la création de la navette spatiale.

Pour son premier vol, le SLS sera configuré pour une charge utile de 70 tonnes et emportera un vaisseau Orion (sans équipage à bord) dans l'orbite terrestre basse (LEO). Dans sa configuration la plus puissante, il pourra porter une charge record de 130 tonnes en orbite basse. Mais il rendra surtout possible l'envoi de missions habitées plus loin dans le système solaire, notamment pour atteindre un astéroïde (que la Nasa compte rediriger pour le mettre en orbite de la Lune) et pour envoyer des astronautes sur Mars. Un objectif que l'agence spatiale américaine compte atteindre dans les années 2030.


Cliquer pour agrandir

Le processus d'évaluation qu'a passé le Space Launch System est appelé Key Decision Point C (KDP-C). Il a servi entre autres à estimer le coût de base du développement de la version 70 tonnes du SLS, qui sera d'environ 7 milliards de dollars pour la période de février 2014 jusqu'au premier lancement, en partant du principe que celui-ci se fera au plus tard en novembre 2018.

Un développement combiné

Le programme du lanceur SLS est développé en parallèle avec celui du véhicule spatial Orion (MPCV) et celui de la transformation du Centre spatial Kennedy en un spatioport moderne (baptisé Ground Systems Development and Operations), d'où décolleront à la fois des vols gouvernementaux et commerciaux. Chaque programme est géré indépendamment, mais de manière à s'aligner pour un lancement combiné le plus rapidement possible.

Tous les outils principaux sont déjà installés sur le centre d'assemblage de Michoud (Nouvelle-Orléans), qui a commencé la production des premières pièces du lanceur. Seize moteurs-fusées RS-25 (les mêmes que ceux utilisés par la navette spatiale en son temps) sont de plus en stock au centre spatial Stennis (Mississippi), suffisamment pour quatre vols. Des tests sont prévus pour cet automne. En parallèle, la première pièce destinée au vol inaugural d'Orion (Exploration Flight Test-1, qui se déroulera en décembre) a été livrée en avril. Sa conception est similaire à celle de l'adaptateur d'étage qui sera utilisé lors du premier vol du Space Launch System, nommé Exploration Mission-1.

Ci-dessous, une vidéo des tests qu'effectue la Nasa sur l'un des plus grands réservoirs composites de carburant de fusée cryogénique jamais fabriqué, qui équipera le SLS. Ils ont lieu au centre de vol spatial Marshall, dans l'Alabama.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Fibre optique spatiale, start-up du Cnes, TechTheFutur… les meilleures innovations de la semaine

Fibre optique spatiale, start-up du Cnes, TechTheFutur… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Le Cnes met 4 start-up françaises innovantes à l'honneur

Le Cnes met 4 start-up françaises innovantes à l'honneur

Airbus poursuit le déploiement de la « fibre optique » spatiale européenne

Airbus poursuit le déploiement de la « fibre optique » spatiale européenne

Bateau météo, supercalculateur, fibre optique spatiale… les innovations qui (re)donnent le sourire

Bateau météo, supercalculateur, fibre optique spatiale… les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles