Nous suivre Industrie Techno

La Nasa investit dans la propulsion hypersonique

Rédaction Industrie et Technologies
La Nasa investira 700 millions de dollars dans les cinq prochaines années en recherches technologiques en propulsion hypersonique.


Les visiteurs du salon annuel AirVenture Air Show de l'
Experimental Aircraft Association pourront découvrir, en primeur, les maquettes du programme hypersonique Hyper-X de la Nasa. S'il ne s'agit encore que de formes aérodynamiques, elles préfigurent ce à quoi ressembleront, d'ici deux décennies, les lanceurs spatiaux et les aéronefs de transport civil.

Les démonstrateurs de la série Hyper-X sont développés dans le cadre du programme Hypersonics Investment Area de la Nasa au Marshall Space Flight Center à Huntsville. Ce programme qui fait également participer des entreprises privées et des organismes universitaires établit les fondations des futurs moyens d'accès à l'espace, notamment  par le biais de véhicules réutilisables.

Les véhicules expérimentaux font appel à des principes de propulsion aérobie, c'est à dire puisant leur oxygène de l'air environnant, par le biais de turbines, ou par statoréacteur. Un avantage par rapport à la propulsion chimique de fusées qui embarquent l'oxygène nécessaire à la combustion au sein de réservoirs. L'efficacité pouvant être améliorée par un facteur de 5 à 10 .

Une fois la vitesse optimale atteinte, par exemple deux fois la vitesse du son, la turbine ou le moteur fusée sont désactivés, et le moteur tire son oxygène directement de l'atmosphère environnante pour réaliser la combustion, jusqu'à atteindre des vitesses hypersoniques, soit 10 à 15 fois la vitesse du son. Cette vitesse atteinte, le moteur bascule à nouveau sur un mode de propulsion chimique pour placer le vaisseau en orbite ou le maintenir sur sa trajectoire suborbitale.

Les experts de la Nasa envisagent de dépenser environ 700 millions de dollars en recherche hypersonique durant les cinq prochaines années, selon le communiqué de la Nasa

D'ores et déjà, l'agence aéronautique et spatiale américaine développe trois démonstrateurs à moteur aérobie. Tels le véhicule  X-43A, dont le premier vol a été malheureusement avorté en Juin 2001. Deux modèles supplémentaires seront testés cette année à des vitesses de Mach 7 et Mach 10.

Le démonstrateur X-43C, propulsé par un statoréacteur (screamjet) développé par l'US Air Force est en cours de développement.

Enfin, le modèle X-43B, le plus gros de tous les véhicules du programme Hyper-X est attendu pour la fin de la décennie. Il profitera des résultats de test des deux modèles précédents, afin d'utiliser la meilleure configuration de moteur : à turbine, ou à fusée d'appoint.

La Nasa précise l'importance que revêtent ces travaux qui débordent largement le cadre du programme technologique hypersonique, pour toucher aussi les programmes ayant trait à la propulsion en générale, qu'il s'agisse de sécurité nationale, de développer le système qui succèdera à la Navette Spatiale en 2012, ou de développer une nouvelle génération de lanceurs réutilisables d'ici 2025.
PhB

Pour en savoir plus :

A propos du programme Hyper-X :
http://spacelink.nasa.gov/NASA.Projects/Aerospace.Technology/Research.Aircraft/Hyper-X/ http://oea.larc.nasa.gov/PAIS/Hyper-X.html

A propos du véhicule X-43A :
http://www.dfrc.nasa.gov/Projects/hyperx/developments.html http://www.dfrc.nasa.gov/Projects/hyperx/x43.html

A propos des moteurs aérobie (air-breathing) :
Communiqué de presse du 8 juillet 2002

A propos des enjeux et des avantages du transport spatial hypersonique :
page de la Nasa

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Pas encore en vacances ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider à garder néanmoins le sourire.[…]

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

[Bourget] Comment les sept directeurs techniques des grands de l’aéro prévoient de réduire les émissions de CO2

[Bourget] Comment les sept directeurs techniques des grands de l’aéro prévoient de réduire les émissions de CO2

Plus d'articles