Nous suivre Industrie Techno

La mousse de titane imite l'os humain

Sujets relatifs :

, ,

Trouver un matériau synthétique pour remplacer les os ? Pas évident, car les tissus osseux sont à la fois résistants et flexibles. L'Institut Fraunhofer vient de présenter un alliage qui se rapproche des qualités de l'os humain. Fabriqué à partir de titane, le TiFoam est bien solide, mais ce qui fait sa spécificité c'est sa structure en « mousse ». Cette texture, s'inspirant de l'os spongieux, permet aux cellules et aux vaisseaux sanguins de croître librement. Quant à la fabrication, elle se fait à partir de poudre de titane déposée avec un liant sur une structure alvéolée en polyuréthane. Une fois le dépôt effectué, le support et le liant sont évaporés. Il ne reste alors plus que l'empreinte en titane. Cette technique connue a déjà fait ses preuves dans la fabrication industrielle de filtres céramiques.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0926

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles