Nous suivre Industrie Techno

La minicarte SD étend sa capacité

Ridha LOUKIL
Disponible aujourd'hui jusqu'à 128 Mo, elle va passer à 256 Mo à la fin de l'année puis 512 Mo.
Dans la bataille entre les différents formats de minicartes, la SD prend provisoirement l'avantage sur la MemoryStck. Disponible aujourd'hui pour des capacités jusqu'128 Mo, elle va passer chez Matsushita à 256 Mo à la fin de l'année puis à 512 Mo au début de 2002.

Développée conjointement par Matsushita, Toshiba et SanDisk, la SD concurrence directement la MemoryStick de Sony, même s'il existe d'autres formats comme la MultiMediaCard, la SmartMedia ou la CompactFlash. Elle existe en deux versions: l'une pour l'enregistrement de données, l'autre pour le transfert sécurisé de contenu numérisé (musique, vidéo, images, livres, cartes...etc.). Elle s'adresse à des produits portables comme les téléphones mobiles, les assistants personnels, les livres électroniques, les appareils photo numériques, les caméscopes numériques ou la baladeurs audio. Au sein du groupe Matsushita, près de 50 produits l'utilisent déjà.Chez Sony, la MemoryStick équipe près de 40 produits. La minicarte existe jusqu'à 128 Mo. Mais un plan similaire d'augmentation des capacités est à l'ordre du jour. 

Pour plus d'information, consulter sur le Web le communiqué de Matsushita

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Fil d'Intelligence Technologique

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Concevoir un transistor est souvent affaire de compromis. La diminution de la résistance pour réduire les pertes d’énergie[…]

07/04/2021 | Transistor
[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Plus d'articles