Nous suivre Industrie Techno

abonné

La microtomographie en production pour percer les secrets de la fabrication additive

La microtomographie en production pour percer les secrets de la fabrication additive

Une équipe de chercheurs des laboratoires SIMaP (science et d’ingénierie des matériaux et procédés), LTDS (laboratoire de tribologie et dynamique des systèmes) et ESRF (european synchroton raditian facility) a mis au point un dispositif pour réaliser une tomographie aux rayons X d’une pièce fabriquée par fusion laser sur lit de poudre lors de sa fabrication. Ces travaux, publiés le 11 mai sur le site de la revue Additive Manufacturing, permettront de mieux comprendre le comportement des matériaux lors du procédé d’impression 3D.

Prometteuse sur le papier pour concevoir des pièces au design complexe, la technologie d’impression 3D par fusion sur lit de poudre métallique (SLM) est encore largement méconnue. De nombreux paramètres thermiques, optiques ou encore mécaniques entrent en considération dans la qualité finale de la pièce, ce qui rend l’apparition des défauts difficile à prédire. « Les outils actuels pour contrôle les pièces ne permettent de détecter les défauts qu’après l’impression de la pièce, explique Pierre Lhuissier, chargé de recherche au SIMaP et co-signataire de la publication. Le plus souvent les facteurs qui sont à l’origine de fissures ou de la porosité de la pièce ne sont pas clairement identifiés ».

Pour mieux comprendre le procédé SLM, de l’action du laser sur la poudre à l’interaction des différentes couches de matériaux entre eux, les chercheurs ont mis au point un système de fabrication additive par fusion sur lit de poudre capable de produire une pièce[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

Fil d'Intelligence Technologique

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

Les caméras térahertz vont gagner en flexibilité et en polyvalence. Une équipe de chercheurs de l’Institut de[…]

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

« Nos clients nous demandent de pouvoir piloter leurs imprimantes comme une machine-outil », pointe Nicolas Aubert, directeur impression 3D d'HP France

« Nos clients nous demandent de pouvoir piloter leurs imprimantes comme une machine-outil », pointe Nicolas Aubert, directeur impression 3D d'HP France

En amont du salon de Hanovre, les automaticiens mettent en avant leurs solutions pour une industrie résiliente

En amont du salon de Hanovre, les automaticiens mettent en avant leurs solutions pour une industrie résiliente

Plus d'articles